Forum de cryptozoologie-cryptides-yéti-calmar géant-loch ness-heuvelmans-zoologie-paranormal
Bonjour et bienvenue sur le forum, pour profiter au mieux du contenu n'hésitez pas à vous inscrire et à participer aux sujets.

En vous inscrivant vous pourrez profiter des contenus mais en plus y participer donc donner votre avis et avoir des réponses ou des précisions en retour.

De plus des administrateurs et modérateurs se tiennent à votre disposition pour faciliter votre adhésion et garantir le calme et la paix sur le forum.
Nous espérons vous lire prochainement, à bientôt.
Contact: webmastersitecryptozoologie@hotmail.fr
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Le site du forum


[Paléontologie] Un rhinocéros laineux commence à révéler certains secrets

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Paléontologie] Un rhinocéros laineux commence à révéler certains secrets

Message  Philippe Mind le Dim 9 Déc - 14:03

Un rhinocéros laineux vieux de près de 40.000 ans a été découvert presque intact dans le permafrost sibérien en 2007 aujourd'hui on commence à percer certains de ses secrets...

Jeudi 06 décembre 2012

Le rhinocéros laineux (Coelodonta antiquitatis) est disparu depuis des milliers d'années il cohabita entre autre avec les géants qu'on appelle mammouths laineux (Mammuthus primigenius).

On rencontrait ces pachydermes préhistoriques en des temps reculés sur le continent de l'Eurasie allant de l’Angleterre au Kamtchatka.

La découverte

En 2007, un membre de l'Académie des sciences de Russie à Yakoutsk, Gennady Boeskorov, a analysé la carcasse vieille de 39.000 ans, d’un spécimen femelle de rhinocéros laineux. Le squelette se trouvait à plus de 5 mètres de profondeur dans le permafrost, près de la rivière Kolyma en Sibérie.


Le rhinocéros laineux (Coelodonta antiquitatis) un animal qui a bien des secrets

Il a été préservés durant les millénaires grâce au froid du permafrost : on a ainsi récupéré le tronc, les pattes, la tête et même des parties molles comme l’estomac et son contenu.

Grâce à l'analyse des parties déterrées on en a déduit que :


  • Le rhinocéros laineux avait des dimensions similaires à celle de l’actuel rhinocéros de Java.


  • Son poids estimé tournait autour de 1,5 tonne.


  • Il possédait une épaisse peau brune couverte de fourrure.


  • Il possédait deux cornes


  • Une queue plus courte et des oreilles plus étroites* que celles des rhinocéros d'aujourd'hui.


  • 2 mamelons observés chez cette femelle suggèrent qu’elle ne pouvait avoir qu’un ou deux petits à la fois.


*Gennady Boeskorov note d'ailleurs que ces oreilles sont fidèlement représentées sur les peintures pariétales du Paléolithique.

Les causes de sa disparition

Il s'agirait d'après les scientifiques d'une histoire de poids car selon eux l es pieds de la femelle devaient exercer une pression de 1,8 kilogramme par centimètre carré sur le sol.

Le Pléistocène est un des moments où  le climat est devenu moins froid et plus humide, faisait s’accumuler la neige et la creusant de bourbiers : autant de pièges pour ces animaux lourds et courts sur pattes. Ces pièges selon le chercheur ont pu causer l'extinction de l'espèce.

Sources : BBC

Il est un fait intéressant dont on a pas parlé dans la presse mais autant découvrir un mammouth laineux en Sibérie dans le permafrost est habituel car ils vivaient en horde, autant découvrir un rhinocéros laineux est un exploit car il était du genre solitaire.

La parole est à vous.


Dernière édition par Philippe Mind le Sam 5 Mar - 12:08, édité 4 fois
avatar
Philippe Mind
Erudit

Messages : 4115
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 31
Localisation : Thionville

Voir le profil de l'utilisateur http://hellboy57.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Rhinocéros laineux...

Message  Frédéric le Dim 9 Déc - 19:44

Coelodonta antiquitatis, autrefois connu sous le nom de Rhinoceros tichorhinus - ou «Rhinocéros à narines cloisonnées» ou «Rhinocéros laineux». L'aspect extérieur de l'animal est bien connu - et depuis longtemps - par les gravures et peintures pariétales qui le représentent, les dernières en date étant celles de la grotte Chauvet.

Frédéric
Explorateur

Messages : 54
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 69
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Paléontologie] Un rhinocéros laineux commence à révéler certains secrets

Message  Philippe Mind le Dim 9 Déc - 20:31

Oui le voici représenté dans la grotte de Chauvet, admirez ses oreilles étroites.


Je l'ai déjà dit mais on ne peut qu'admirer le talent de nos ancêtres.
avatar
Philippe Mind
Erudit

Messages : 4115
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 31
Localisation : Thionville

Voir le profil de l'utilisateur http://hellboy57.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Paléontologie] Un rhinocéros laineux commence à révéler certains secrets

Message  maniak le Dim 9 Déc - 21:26

La corne me parait un peu disproportionnée* sur la gravure de la grotte Chauvet mais le trait est effectivement remarquable et démontre le savoir faire de l'artiste.

*C'est un peu un leitmotiv dans ces représentations mais ce n'est peut être pas qu'un hasard, l'avenir nous le dira.

Pour la reproduction, je pense pour ma part que les deux mamelons indiquent la probabilité d'une très grande majorité de naissances à caractère unique car pour des animaux de cette taille en plus d'affaiblir la femelle, les grossesses multiples l'obligent à se déplacer d'avantage pour se nourrir par la suite avec ses petits, de plus avec deux jeunes qui tètent les mamelons en permanence ces derniers s'irritent rapidement réduisant grandement leur chances de survie à tous trois, surtout dans un milieu froid.
Ce qui irait dans le même sens que la queue et les oreilles plus petites et donc adaptées à un milieu plus froid et rude, de plus cela correspond au genre et en particulier au rhinocéros de Sumatra qui lui est proche, non ?
avatar
maniak
Erudit

Messages : 1377
Date d'inscription : 15/08/2011
Age : 43
Localisation : phare ouest

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Paléontologie] Un rhinocéros laineux commence à révéler certains secrets

Message  Philippe Mind le Dim 9 Déc - 21:59

maniak a écrit:La corne me parait un peu disproportionnée* sur la gravure de la grotte Chauvet mais le trait est effectivement remarquable et démontre le savoir faire de l'artiste.
En fait je suis plutôt d'accord avec toi même si selon wikipédia en citant les records le plus long rhinocéros laineux connu mesurait 3,5 mètres de long avec une corne mesurant 1,30 mètre. Donc la corne est environ 2, 5 fois moins grande que la longueur de l'animal.

La corne de la peinture est effectivement très grande mais on peut imaginer que celui peint était un vieux spécimen qui avait de très belles cornes. Sinon le peintre l'a représenté ainsi pour le rendre plus impressionnant.
maniak a écrit:Pour la reproduction, je pense pour ma part que les deux mamelons indiquent la probabilité d'une très grande majorité de naissances à caractère unique car pour des animaux de cette taille en plus d'affaiblir la femelle, les grossesses multiples l'obligent à se déplacer d'avantage pour se nourrir par la suite avec ses petits, de plus avec deux jeunes qui tètent les mamelons en permanence ces derniers s'irritent rapidement réduisant grandement leur chances de survie à tous trois, surtout dans un milieu froid.
Je pense que ceci n'était pas un problème et que l'évolution avait prévu le coup. Mais ce que tu dis est loin d'être idiot mon ami car si on se calque sur une espèce qui a fréquenté le mammouth laineux et le rhinocéros laineux et qu'on peut étudier encore de nos jours en Sibérie grâce à un programme de réintroduction la gémellité est très rare : en effet le Bœuf musqué (Ovibos moschatus) qui est un capriné recouvert d'une épaisse toison laineuse n'a souvent qu'un petit.
maniak a écrit:Ce qui irait dans le même sens que la queue et les oreilles plus petites et donc adaptées à un milieu plus froid et rude, de plus cela correspond au genre et en particulier au rhinocéros de Sumatra qui lui est proche, non ?
Je ne le trouve pas ressemblant côté oreilles.

Ici un rhinocéros de Java (Dicerorhinus sumatrensis)
avatar
Philippe Mind
Erudit

Messages : 4115
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 31
Localisation : Thionville

Voir le profil de l'utilisateur http://hellboy57.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Paléontologie] Un rhinocéros laineux commence à révéler certains secrets

Message  maniak le Lun 10 Déc - 10:22



La corne de la peinture est effectivement très grande mais on peut imaginer que celui peint était un vieux spécimen qui avait de très belles cornes. Sinon le peintre l'a représenté ainsi pour le rendre plus impressionnant.

Effectivement l'exception pourrait avoir été représentée mais il y a aussi la possibilité que le trait soit forcé pour atteindre un repère qui n'a rien à voir avec la forme de l'animal et intégrer une forme de connaissance, sans aucune considération d'exagération.

J'invente un exemple pour m'expliquer :

Le rhino de ce dessin pourrait représenter une constellation comme la grande ourse donnant la position qu'elle doit avoir dans le ciel pour pouvoir être utilisée comme repère lors de déplacement, la position des pattes, de la queue des yeux, des cornes, etc renseignant celui qui le voit sur la route à suivre, une forme de carte quoi. De la même façon que pour trouver le nord, il suffit de prendre la grande ourse, fixer un point au fond de la casserole où il n'y a pas le manche et suivre la ligne indiquée par le bord de la casserole du même coté, l'étoile suivante sur cette ligne indique le nord.


Les façons de représenter ce genre de phénomènes sont multiples pour une même constellation et peuvent s'avérer complexe à envisager pour quelqu'un qui n'a pas une très bonne appréhension de la géométrie (ce qui est mon cas), mais ces capacités de certains à comprendre seul ce que d'autres ne comprennent que si on leur explique ne sont pas nouvelles et ont bien du trouver leur application dans l'établissement des premières formes de sciences et de leur transmission. Je pense de plus que c'est cette forme de science qui a donné naissance à l'astrologie et l'astronomie puis à leur récente séparation.

Ce n'est ici qu'une supposition mais cette idée me triture depuis déjà bien longtemps et comme certains anthropologues bien ancrés y sont farouchement opposés Razz , elle passe systématiquement à la trappe de l'incultisme et de la crédulité des nos ancêtres.

Je ne le trouve pas ressemblant côté oreilles.

Les oreilles et la queue c'est justement la grosse différence entre les deux avec la taille, autrement les ressemblances sont flagrantes, présence et couleur des poils, nombre de cornes, alimentation, comportement, tout cela va dans le sens héréditaire et un lien entre les deux espèces, sans oublier les autres possibilités mais celle ci me paraît plutôt claire.
avatar
maniak
Erudit

Messages : 1377
Date d'inscription : 15/08/2011
Age : 43
Localisation : phare ouest

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Paléontologie] Un rhinocéros laineux commence à révéler certains secrets

Message  Philippe Mind le Lun 10 Déc - 16:22

Concernant la partie sur la représentation d'une constellation :

Pour résumer si j'ai bien compris tu y vois un sens caché ? Une espèce de cryptographie en quelques sorte ?
avatar
Philippe Mind
Erudit

Messages : 4115
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 31
Localisation : Thionville

Voir le profil de l'utilisateur http://hellboy57.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Paléontologie] Un rhinocéros laineux commence à révéler certains secrets

Message  maniak le Lun 10 Déc - 21:00

Je n'y vois pas grand chose Phillipe, je souligne juste le fait que c'est une possibilité qui n'est que rarement émise mais il est tout à fait plausible (voir plus) que cette grande corne soit une exagération ou encore la représentation d'un animal exceptionnellement bien doté.

Par contre maintenant que l'on sait que des réseaux d'échanges maritimes existaient entre les différentes populations du bassin méditerranéen cela implique de faire une carte aller/une carte retour et ce des deux points de la ligne puisqu'il y a deux cultures différentes.

Il y a avait forcément un moyen de faire des cartes et de transmettre les informations qu'elles contiennent, un idéogramme contenant toutes ces infos serait un plus non négligeable, non ? Et un animal se reconnait et se comprend dans toutes les cultures et toutes les langues.

Ça donnerait pour aller chez les tailleurs de pierres, trouvez l'étoile fixe et naviguez à sa gauche vers le grand rhino puis pour rentrer garder l'étoile fixe à droite et naviguez vers la jarre, l'inverse pour les tailleurs pour aller chez les potiers dans leur langue. Pratique.
Tellement pratique que les constellations sont souvent représentées par le même animal dans des cultures très différentes.
avatar
maniak
Erudit

Messages : 1377
Date d'inscription : 15/08/2011
Age : 43
Localisation : phare ouest

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Paléontologie] Un rhinocéros laineux commence à révéler certains secrets

Message  Hibouc le Mar 11 Déc - 0:29

On peut aussi y voir une forme primitive de caricature. Les proportions de la bête sont exagérées, on force le trait pour mettre en avant ce qui est remarquable. Et pour le guerrier qui se serait retrouvé un jour face à un rhinocéros en pleine charge, nul doute qu'une longue corne acérée lui ai fait faire des cauchemars très longtemps.
avatar
Hibouc
Erudit

Messages : 1299
Date d'inscription : 03/06/2010
Localisation : Brabant-Wallon

Voir le profil de l'utilisateur http://www.imaginer-ecrire-publier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Paléontologie] Un rhinocéros laineux commence à révéler certains secrets

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum