Forum de cryptozoologie-cryptides-yéti-calmar géant-loch ness-heuvelmans-zoologie-paranormal
Bonjour et bienvenue sur le forum, pour profiter au mieux du contenu n'hésitez pas à vous inscrire et à participer aux sujets.

En vous inscrivant vous pourrez profiter des contenus mais en plus y participer donc donner votre avis et avoir des réponses ou des précisions en retour.

De plus des administrateurs et modérateurs se tiennent à votre disposition pour faciliter votre adhésion et garantir le calme et la paix sur le forum.
Nous espérons vous lire prochainement, à bientôt.
Contact: webmastersitecryptozoologie@hotmail.fr
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Le site du forum


[Paléontologie] Le recyclage de n'importe quel ADN est possible grâce aux bactéries même pour celui mammouth (novembre 2013)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Paléontologie] Le recyclage de n'importe quel ADN est possible grâce aux bactéries même pour celui mammouth (novembre 2013)

Message  Philippe Mind le Lun 25 Nov - 20:34

Des chercheurs danois ont mis en évidence la capacité de certaines bactéries modernes à intégrer à leur propre ADN d'autres séquences génétiques. Ces dernières pourraient alors être aussi anciennes que celles provenant d’un mammouth fossilisé.

Dimanche 24 novembre 2013

C'est un fait connu depuis par les scientifiques : les bactéries sont les championnes toutes catégories du "recyclage génétique". De nombreuses espèces de ces micro-organismes peuvent, en effet, intégrer à leur génome des bribes d’ADN. Ce processus intervient lors de la mort d’autres bactéries ou bien proviennent du milieu ambiant, véritable ‘dépôt’ d’éléments génétiques divers et variés de tous les organismes qui y vivent.


Qui y vivent… ou qui y ont vécu : des chercheurs viennent en effet d’observer, en laboratoire, la bactérie Acinetobacter baylyi en train de récupérer de l’ADN… de mammouth ! Particulièrement douée pour le "recyclage" de matériel génétique, A. baylyi a été mise en présence d’ADN vieux de 43.000 ans, fragmentaire et en mauvais état, récupéré sur un fossile de mammouth laineux. Les bactériologistes et généticiens du Muséum d’histoire naturelle du Danemark, ont alors constaté que la bactérie absorbait ces séquences génétiques fossiles pour les intégrer à son propre ADN, tout comme elle l’aurait fait avec des éléments d’ADN actuel, rapporte leur étude publiée dans la revue PNAS. La souplesse génétique des bactéries Cette expérience, loin d’être anecdotique, s’inscrit dans un ensemble de recherches menées par les scientifiques du monde entier pour mieux comprendre l’extraordinaire souplesse génétique des bactéries. Car, outre cette faculté d’emprunter l’ADN d’autres organismes, celles-ci se reproduisent par division cellulaire, à la vitesse grand V. De plus, de fréquentes mutations ont été observées. Autant de mécanismes qui permettent aux bactéries de lutter "en temps réel" contre les antibiotiques inventés par l’homme. Il s’agit donc là d’un enjeu de santé publique.

Sources : MaxiSciences

La parole est à vous.

Réagissez et donnez un avis.
avatar
Philippe Mind
Erudit

Messages : 4163
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 31
Localisation : Thionville

Voir le profil de l'utilisateur http://hellboy57.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum