Forum de cryptozoologie-cryptides-yéti-calmar géant-loch ness-heuvelmans-zoologie-paranormal
Bonjour et bienvenue sur le forum, pour profiter au mieux du contenu n'hésitez pas à vous inscrire et à participer aux sujets.

En vous inscrivant vous pourrez profiter des contenus mais en plus y participer donc donner votre avis et avoir des réponses ou des précisions en retour.

De plus des administrateurs et modérateurs se tiennent à votre disposition pour faciliter votre adhésion et garantir le calme et la paix sur le forum.
Nous espérons vous lire prochainement, à bientôt.
Contact: webmastersitecryptozoologie@hotmail.fr
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Le site du forum


[Zoologie - Loup] La prise de position de l'historien Jean Marc Moriceau sur la question du loup en France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Zoologie - Loup] La prise de position de l'historien Jean Marc Moriceau sur la question du loup en France

Message  mik le Jeu 26 Déc - 19:57

Le professeur Jean Marc Moriceau est un historien spécialisé en histoire rurale. Ce professeur qui est un historien remarquable, je le reconnais, n'est ni zoologiste, ni naturaliste mais se permet de juger le loup comme un dangereux animal sanguinaire, en se reportant sur des attaques sur l'homme survenue il y a de cela un ou deux siècles.


Moriceau, exterminateur de loups ?
Ce qui n'est évidemment plus du tout d'actualité aujourd'hui. De plus, il voudrait aller jusqu'à revoir la convention de Berne.

Est-il normal au jour d'aujourd'hui de vouloir faire disparaitre le loup de France même si des problèmes sont bien présents avec les éleveurs, des solution existent, des groupes comme l'observatoire du loup y travaillent.

Aussi, je vous le demande professeur est-ce bien raisonnable de vouloir la disparition totale d'une race d'animaux loups ou autre sur le territoire français ?

La parole est à vous, n'hésitez pas à réagir.
avatar
mik
Explorateur

Messages : 21
Date d'inscription : 11/11/2011
Age : 41
Localisation : bresse 01

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le loup...

Message  Frédéric le Ven 27 Déc - 12:58

Selon mes amis Russes - qui doivent quand même savoir de quoi ils parlent, vu le nombre de loups existant en Russie..., il est extrêmement rare qu'un loup - sinon plusieurs - s'attaquent à un homme, du moins tant qu'il est debout, ou qu'il bouge. Le rares cas d'attaques d'hommes par des loups ont été le fait de loups, sinon de chiens, enragés (un animal enragé attaque tout ce qui est à sa portée, aussi bien un homme qu'un tracteur...) En outre, et contrairement aux chiens errants qui peuvent se livrer à de véritables massacres, les loups ne tuent que pour se nourrir, et s'en prennent rarement aux troupeaux, pour des raisons évidentes. Ils sont aussi les "régulateurs naturels" de la faune sauvage (en Europe, du lapin de garenne aux cervidés), supprimant les animaux trop faibles, trop abondants (quand il y a trop de jeunes), malades ou trop vieux.

En demandant l'éradication pure et simple des loups en France - au nom de quel lobby de soi-disant "chasseurs" - Monsieur Moriceau (qui est peut-être un bon historien) ne fait pas la preuve de ses connaissance, mais plutôt celle d'une somptueuse çonnerie ! rendeer

Frédéric
Explorateur

Messages : 54
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 69
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Zoologie - Loup] La prise de position de l'historien Jean Marc Moriceau sur la question du loup en France

Message  maniak le Ven 27 Déc - 20:04

Les attaques sont rares mais bien réelles, je viens de voir un doc la dessus en Alaska où une joggeuse a été tuée. Le comportement des humains concernés étant en général à la base des attaques, l'information sur les comportements à et à ne pas adopter, est pour moi une nécessité essentielle à une symbiose entre ces deux grands prédateurs.

Comme tous les animaux présents sur la planète, les loups participent à son équilibre et à sa diversité et lui sont donc nécessaire, voir indispensable.

Par contre ils restent des prédateurs dont le comportement peut varier d'un individu à l'autre, d'une meute à l'autre en fonction de beaucoup de facteurs qui ne sont pas toujours bien compris.
avatar
maniak
Erudit

Messages : 1382
Date d'inscription : 15/08/2011
Age : 43
Localisation : phare ouest

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Zoologie - Loup] La prise de position de l'historien Jean Marc Moriceau sur la question du loup en France

Message  Philippe Mind le Sam 28 Déc - 13:14

Effectivement, il existe certains cas d'attaques comme tu le dis très bien Maniak. Ce qui est significatif, c'est que tout comme pour les requins, l'Homme y est pour beaucoup.

Je vais vous exposer l'histoire que m'a raconté un ami concernant une attaque aux Etats Unis, je crois : "Un homme qui avait pris l'habitude de nourrir des chevreuils ou des cerfs (des ongulés en tout cas) s'est fait attaquer par un loup qui l'a blessé au visage." A ce niveau, les anti-loups se disent que ce canidé est sanguinaire et bouffe des humains, mais en cherchant un peu autour on apprend par la suite que ce loup est un rescapé d'une meute qui a été décimée par l'Homme. Ce loup se retrouvant isolé, n'est pas le mâle alpha et est totalement déstabilisé car c'est tout un apprentissage d'être un loup adulte. Ce loup a sûrement confondu cet homme accroupi avec un ongulé.

Ma position est, moins de Moriceau et plus de loup en gros.

Mais comme je pense aussi aux berger aussi, je dirai qu'il faudrait peut-être tenter une régulation de l'animal en limitant ses petits, mais certainement pas les faire disparaitre de notre territoire français.

L'apport en nourriture est conséquent et les chasseurs n'atteignent jamais les quotas fixés pour le gibier, du coup les agriculteurs en pâtissent car leur champs sont visités et saccagés par des grands gibiers cherchant à se nourrir.

Bref, à qui le tour ?  Very Happy 
avatar
Philippe Mind
Erudit

Messages : 4118
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 31
Localisation : Thionville

Voir le profil de l'utilisateur http://hellboy57.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

prédation du loup sur l'homme

Message  JLV le Sam 28 Déc - 14:17

Actuellement, dans tous les cas, pour des loups sains (rage), toutes les accidents sont dus à des défauts de comportements humains, nourrissage, tentative de caresse, traque, trappe, de nombreux cas liés à l'ours avec conso des charognards, sont reportés sur le loup....il n'y a aucune preuve tangible ni étude sérieuse qui permettent de dire que le loup est un prédateur de l'homme, autrefois, certains accidents ont pu survenir sur de jeunes bergers, dont l'odeur humaine ( hygiène) était couverte par l'odeur des bêtes à l'estive, les gens vivaient avec les animaux, ce n'est plus le cas aujourd'hui, même en estive de montagne...

JLV
Explorateur

Messages : 12
Date d'inscription : 28/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Zoologie - Loup] La prise de position de l'historien Jean Marc Moriceau sur la question du loup en France

Message  maniak le Dim 29 Déc - 20:37


L'attaque dont je parle a eu plusieurs précédents et suites, des promeneurs et coureurs ont été poursuivis par la même meute au même endroit sans qu'une attaque suivi de morsure n'ai eu lieu. Reste à en déterminer les raisons. (Raréfaction des proies, empiétement sur le territoire, etc..)

La joggeuse décédée elle, portait un casque de "walkman" et n'a certainement, ni vu ni entendu les loups et, a donc continué a courir, alors que les promeneurs se sont arrêtés et ont fait face aux prédateurs.

Je pense que c'est ce comportement qui a causé sa mort.

Je m'avance peut être un peu Razz :

Adopter ce comportement typique des proies du loup (je rappelle que le loup épuise ses proies par la course sur des kilomètres voir des dizaines de kioomètres), l'incite je pense par induction comportementale a faire  une erreur. Si la cible ne se comporte pas comme une de ses proies, son instinct n'est pas titillé et ses capacités de déduction ou de réflexion lui font abandonner l'attaque.

Déduction personnelle :

Je pense que la combativité est mère de toutes les survies et que les tous prédateurs le savent (y'sont pas fous, Sun tzu n'a rien inventé), je suppose aussi qu'un des  loups doit faire en sorte de se faire repérer pour déclencher une course effrénée de la proie pour l'épuiser, ce en quoi s'arrêter et faire face dès le départ les met en échec, soit à cause leur instinct, soit par leur réflexion.

La supériorité des prédateurs sur leurs proies est toujours (par nécessité) l'intelligence et la combativité, faire preuve des deux incite certainement ces derniers a trouver une proie plus "facile".

Bien que le loup ne soit pas notre ennemi (au niveau de l'espèce ***), je le re-cite :

Sun tzu : Dans tout combat, connaitre son ennemi est primordial  !!!

*** Tout ce qui attaque mon intégrité physique est mon ennemi (avis perso)




JLV, tu me peux me contredire à n'importe quel moment, je suis loin de connaître les loups comme toi Wink
avatar
maniak
Erudit

Messages : 1382
Date d'inscription : 15/08/2011
Age : 43
Localisation : phare ouest

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Zoologie - Loup] La prise de position de l'historien Jean Marc Moriceau sur la question du loup en France

Message  Philippe Mind le Sam 17 Mai - 21:37

Je relance un peu le sujet :

Je ne fais pas parties des pros-extermination du loup comme vous l'avez peut-être remarqué mais je lis parfois malgré moi leurs articles.

Par exemple aujourd'hui, j'ai eu entre les mains une coupure de presse qu'on m'avait mis de côté et qui venait du journal "Aujourd'hui en France".

Dedans on invitait les personnes à lire cet article où en gros pour résumer, vous apprendrez que le loup est un tueur sanguinaire !

Alors je me demande : Dans vos journaux régionaux, comment présente-t-on le loup ? Quelle est en général la prise de position de votre journal ?

La parole est à vous.
avatar
Philippe Mind
Erudit

Messages : 4118
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 31
Localisation : Thionville

Voir le profil de l'utilisateur http://hellboy57.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

le progres le 18102013

Message  mik le Dim 18 Mai - 9:08

Le progrès.fr
avatar
mik
Explorateur

Messages : 21
Date d'inscription : 11/11/2011
Age : 41
Localisation : bresse 01

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Zoologie - Loup] La prise de position de l'historien Jean Marc Moriceau sur la question du loup en France

Message  Philippe Mind le Dim 18 Mai - 9:29

Je vais être chiant mais tu pourrais nous expliquer un peu aussi, Mik s'il te plaît ?

Les liens c'est intéressant pour nous montrer d'où tu tiens tes sources mais c'est surtout les avis des membres du forum qui sont intéressants.
avatar
Philippe Mind
Erudit

Messages : 4118
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 31
Localisation : Thionville

Voir le profil de l'utilisateur http://hellboy57.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Zoologie - Loup] La prise de position de l'historien Jean Marc Moriceau sur la question du loup en France

Message  waterreedshimmer le Lun 19 Mai - 0:42

L'homme est un loup pour l'homme.

L'homme est un homme pour le loup.

Des loups domestiqués ça existe, même à Paris. C'est illégal, mais je connais une personne qui une fois a rencontré quelqu'un dans une forêt avec un beau chien, et il lui a expliqué, c'était son loup.

Je ne suis pas trop pro-humain. Quand on voit la taille et la diversité des animaux qui peuplaient notre planète des dinosaures aux lions, on se dit que l'homme c'est un rat. C'est vrai que ne pas être du côté de celui qui domine actuellement les terres, pas encore les mers, c'est la définition du méchant dans les films. Beaucoup d'écologistes sont donc des méchants à part entière.

Partager l'espace avec un animal sauvage susceptible de vous dévorer c'est toute la question de l'humanité. Est-ce que c'est plus humain de partager son espace ou de dominer son espace ?

Si l'homme ne sait que dominer, alors cela veut dire qu'il ne saura pas quoi faire s'il rencontre de la vie, même si ce sont des vers de terre, dans une autre planète. Et surtout qu'il n'en fera pas bon usage de sa découverte. Et après il aura la conscience encore moins tranquille. Ou il voudra tout cacher et tout oublier.

Si l'homme accepte de laisser la nature reprendre le dessus, est-ce que ce serait un acte de sagesse ?

Le loup n'est pas toujours tué à la fin du petit chaperon rouge, parce que l'homme hésite sur quelle voie choisir, maintenant qu'il se sent au-dessus de tout. Quelle vision de lui-même se donner ? Quoi penser de ce loup qui n'est plus maître de son destin ? Faut-il lui donner une seconde chance ?

waterreedshimmer
Chercheur en savoir

Messages : 256
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 36
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Zoologie - Loup] La prise de position de l'historien Jean Marc Moriceau sur la question du loup en France

Message  Philippe Mind le Lun 19 Mai - 18:14

C'est une très question que tu soulèves.

Je pense que l'Homme ne doit pas tuer ou éradiquer une espèce entière pour ses propres projets.

Nous ne sommes pas des décideurs de la planète, nous sommes des grains de poussière par rapport à l'immensité de la planète, et le fait que nous soyons capables de réfléchir devrait nous obliger à savoir quand arrêter les massacres d'espèces inutiles y compris entre membres de la même espèce.
avatar
Philippe Mind
Erudit

Messages : 4118
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 31
Localisation : Thionville

Voir le profil de l'utilisateur http://hellboy57.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Zoologie - Loup] La prise de position de l'historien Jean Marc Moriceau sur la question du loup en France

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum