Forum de cryptozoologie-cryptides-yéti-calmar géant-loch ness-heuvelmans-zoologie-paranormal
Bonjour et bienvenue sur le forum, pour profiter au mieux du contenu n'hésitez pas à vous inscrire et à participer aux sujets.

En vous inscrivant vous pourrez profiter des contenus mais en plus y participer donc donner votre avis et avoir des réponses ou des précisions en retour.

De plus des administrateurs et modérateurs se tiennent à votre disposition pour faciliter votre adhésion et garantir le calme et la paix sur le forum.
Nous espérons vous lire prochainement, à bientôt.
Contact: webmastersitecryptozoologie@hotmail.fr
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Le site du forum


[Littérature - Anthropologie] La bipédie initiale : Essai sur l'homme d'hier et d'aujourd'hui par François de Sarre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Littérature - Anthropologie] La bipédie initiale : Essai sur l'homme d'hier et d'aujourd'hui par François de Sarre

Message  Philippe Mind le Lun 9 Juin - 21:58

Bonjour ce mois-ci, sortira normalement un livre qui est très important et que je me procurerai...

Cet ouvrage s'intitulera " La bipédie initiale : Essai sur l'homme d'hier et d'aujourd'hui " par François de Sarre.

Pour le moment je ne peux pas vous montrer la couverture officielle du livre donc je l'ajouterai dès que je l'aurai.

Informations sur le livre


Titre : La bipédie initiale : Essai sur l'homme d'hier et d'aujourd'hui
Auteur : François de Sarre
Editions : Hadès
Parution : juin 2014

Ce livre comme son titre l'indique parle de la bipédie initiale, sujet cher à F. de Sarre. Je pense que tout le monde ne sait pas forcément de quoi il s'agit, aussi je vous invite à lire l'interview que j'ai faite de l'auteur qui s'avère être un excellent ami.

L'interview se trouve ici.

Mes avis suivront dès lecture du livre.

La parole est à vous.


Dernière édition par Philippe Mind le Lun 8 Sep - 20:30, édité 1 fois
avatar
Philippe Mind
Erudit

Messages : 4105
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 31
Localisation : Thionville

Voir le profil de l'utilisateur http://hellboy57.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Littérature - Anthropologie] La bipédie initiale : Essai sur l'homme d'hier et d'aujourd'hui par François de Sarre

Message  waterreedshimmer le Jeu 12 Juin - 23:07

Ce sujet est sûrement passionnant. J'espère pouvoir trouver ce livre à la bibliothèque de ma ville.

La bipédie pour l'homme a été sa condition pour augmenter son volume cérébral. Ce qui lui a permis d'améliorer ses techniques de chasse et de s'inventer des conditions de vie meilleures, mais surtout d'accéder à un niveau de conscience que n'ont pas les animaux ni soit-disant les enfants.

Mais à mon avis, je pense que cette théorie n'est que applicable à l'homme. Par exemple pour les manchots ça ne change rien. Et on sait ici que la bipédie est de temps à autre un moyen de locomotion des grands singes. Mais toujours à mon avis, on ne sait pas si les grands singes devenaient bipèdes est-ce que leur volume cérébral augmenterait aussi au fil des millions d'années ?

Après tout on sait que les girafes n'ont pas le cou long parce que elles voulaient manger des feuilles de plus en plus hautes sur les arbres. Mais on est quand même restés sur un point de vue à mon avis Lamarckien au sujet de l'évolution de l'homme.

Donc il y a peut-être d'autres paramètres qui rentrent en compte dans les mutations génétiques.

Ce sont de opinions personnelles qui ne reflètent pas le discours de l'apprenant.

Je n'ai pas encore regardé ta vidéo.


waterreedshimmer
Habitué

Messages : 244
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 36
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Littérature - Anthropologie] La bipédie initiale : Essai sur l'homme d'hier et d'aujourd'hui par François de Sarre

Message  Hibouc le Dim 15 Juin - 0:14

Philippe Mind a écrit:
Cet ouvrage s'intitulera " La bipédie initiale : Essai sur l'homme d'hier et d'aujourd'hui " par François de Sarre.

Ce livre comme son titre l'indique parle de la bipédie initiale, sujet cher à F. de Sarre. Je pense que tout le monde ne sait pas forcément de quoi il s'agit, aussi je vous invite à lire l'interview que j'ai faite de l'auteur qui s'avère être un excellent ami.
Si si. J'ai déjà lu pas mal sur le sujet... très controversé d'ailleurs. C'est donc intéressant d'en avoir une synthèse par un spécialiste en la matière.

Je vais évidemment me le procurer. Cela dit, j'ai un tel retard dans mes lectures en ce moment...  study 
avatar
Hibouc
Erudit

Messages : 1299
Date d'inscription : 03/06/2010
Localisation : Brabant-Wallon

Voir le profil de l'utilisateur http://www.imaginer-ecrire-publier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Littérature - Anthropologie] La bipédie initiale : Essai sur l'homme d'hier et d'aujourd'hui par François de Sarre

Message  waterreedshimmer le Dim 15 Juin - 15:28

J'ai lu l'interview (finalement ce n'était pas une vidéo) , je n'ai pas de très grandes connaissances en paléontologie animale ni humaine, mais je suis d'accord sur le fait qu'il faut réfuter l'ordre du monde tel que établi par les Lamarckiens, même si celui-ci est très utile à la compréhension du monde lorsqu'il manque des explications. La paléontologie c'est que des faits éparses dont il ne faut écarter aucun.

Le transformisme consiste à dire que les poissons se sont vus des pattes pousser pour se transformer en mamifères et sortir de l'eau, et l'australopithèque s'est mis à marcher parce que à cause du rift (je ne me souviens plus) son écosystème a changé (je ne me souviens plus), et une partie des hominidés a continué d'évoluer dans la forêt tropicale (dont Toumaï) et une autre partie, notre chaînon a continué d'évoluer dans la savane (dont Lucie). Toutes les histoires du bassin je ne m'en souviens plus, je suppose que le bassin quand on est penchés n'est pas le même de quand on est tout droit, et je suppose que le bassin du yéti est plus droit que celui du Gorille.

Moi au sujet des poissons, je ne m'explique toujours pas les quelques espèces de poissons qui marchent au fond de l'aquarium au lieu de nager. Et puis c'est vrai aussi que les dauphins, les baleines, (et peut-être même les requins ?), tout cela ce sont des mamifères et ils ne sont pas sortis de l'eau et ils ne sont pas devenus comme les grenouilles (qui ont à la fois des branchies et des poumons ?).

Le Précambrien c'est loin, c'est le début de la formation de la Terre et l'apparition de la vie de type bactérienne qui produit de l'oxygène et laisse des traces sous formes de concrétions (calcaires ?) de type stromatolites pour l'Archéen et puis l'apparition des eucaryotes puis des organismes pluricellulaires (les procaryotes ?) et puis des premiers invertébrés mous puis calcifiés (qui laissent derrière eux un exosquelette en calcium) et à carapaces dures (je ne sais plus de quoi c'est fait une carapace, mais je pense que c'est du calcium aussi).

La méduse oui c'est du Précambrien mais la colonne vertébrale rigide c'est du Paléozoïque. Les premiers vertébrés j'ai l'Ordovicien avec ses poissons sans mâchoires, il y a les premiers arthropodes terrestres au Silurien (il y a une suggestion  sur ma "carte postale avec les étapes de la vie" que ce soient des sortes de millepattes à carapace les premiers être à marcher sur le sol) , et les premiers poissons à mâchoires aussi, puis les premiers amphibiens au Dévonien. Et je m'arrête là.

Vous parlez aussi de futur hominidé, mais est-ce qu'il y a dedans l'intention de suggérer que l'évolution n'est pas un arbre où tout le monde provient du même oeuf ?

L'hypothèse que le cerveau primitif était un organe de flottaison au départ, vu que il me paraît que les méduses ont un cerveau diffus, pourrait suggérer que parce qu'il fallait le contrôle moteur de l'organe de flottaison, alors le cerveau est passé de diffus à aggloméré ? Et vous dites que au départ il y avait une poche ectodermale de gaz, de nos jours c'est une poche avec du liquide rachidien parce que les cellules ont besoin de nourriture liquide, et qu'ensuite les cellules nerveuses et, il faut aussi préciser les cellules gliales (enfin c'est un mot comme cela), ont migré vers cette poche protectrice ?

Faudrait me dessiner la méduse avec l'organe de flottaison de forme ronde sur la tête, est-ce des pattes (avec contrôle moteur nerveux) ou une bouée (avec un contrôle de l'équilibre et de la position dans les profondeurs) ? La colonne vertébrale c'est celle de la seiche où il n'y a qu'un os qu'on trouve de partout dans le calcaire de l'ère Secondaire (et dont je ne me souviens plus le nom) ? Ou c'est une colonne vertébrale de poisson ? Puis il y a deux palettes natatoires (pourquoi des palettes et pas des " pattes de méduse (enfin, je ne sais pas le nom " ?) et une queue qui lui sert à se stabiliser.

Donc pour vous le rapport entre la bipédie et la sphéricité de l'endocrâne existerait depuis les premiers poissons ? Donc par rond vous entendez bien la forme intérieure du crâne où se trouve le liquide rachidien et les cellules nerveuses et gliales et pas la forme générale des os puisque les poissons ont un peu un aspect triangulaire ?

L'idée que les poissons soient retournés dans la mer pour acquérir une forme hydrodynamique, j'espère que ce n'est pas copié sur vous, mais comme une impression d'avoir déjà vu cela à la télévision (les émissions américaines). Mais c'est normal que beaucoup de chercheurs aient les mêmes idées sans se consulter. Donc ce serait lors du retour dans l'eau que les nageoires qui ne sont pas des palettes (faudrait m'expliquer la différence car je n'ai jamais u de palette) sont apparues niveau ossements ?

Donc la bipédie au sens anatomique a commencé lors du retour des poissons dans l'eau.

Là on a l'homoncule marin au tout début de l’Ère primaire, je suis plus d'accord que au tout début du Précambrien car cela colle plus avec ma carte postale de l'évolution. Bien que le Précambrien ça peut se défendre.

Donc pour vous le rapport entre colonne vertébrale et forme de la cavité cérébrale est antérieure à l'hypothèse du rapport entre bipédie et intelligence, et est dû à l'apparition de cette fameuse poche ronde où pouvaient se loger des cellules utiles au traitement de l'information.

waterreedshimmer
Habitué

Messages : 244
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 36
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Littérature - Anthropologie] La bipédie initiale : Essai sur l'homme d'hier et d'aujourd'hui par François de Sarre

Message  Philippe Mind le Dim 15 Juin - 16:01

Pourquoi tu poses des questions en disant "vous dites " ?

Ce que l'auteur dit est peut-être discutable selon tes idées mais avant, lis son livre.

Donc pour moi, non j'ai pas besoin de te répondre au sujet de l'avis de l'auteur. Je t'ai de nouveau lu, pour me casser le crâne à la fin.

On est sur un forum, on est pas obligé d'écrire des tirades sur ce qu'on sait en entier à moins qu'on maîtrise le sujet.

Ton avis sur les hominidés est plutôt vieillot, déjà on n'est plus sûr à l'heure actuelle de la théorie du "Out of Africa". Alors l'histoire du primate qui se lève dans la savane afin de voir les prédateurs, est peut-être à revoir. Cela dit, elle est peut-être partiellement vraie.

Et que pour terminer, la bipédie initiale c'est pas la bipédie des premiers hominidés uniquement.

Comme je suis gentil je vais essayer de t'obtenir des réponses à tes questions, mais sois patiente car de mon avis, un livre est fait pour être vendu pas pour qu'on dévoile tout sur un forum public.

S'il te plait lis le livre et reviens en parler ?
avatar
Philippe Mind
Erudit

Messages : 4105
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 31
Localisation : Thionville

Voir le profil de l'utilisateur http://hellboy57.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Littérature - Anthropologie] La bipédie initiale : Essai sur l'homme d'hier et d'aujourd'hui par François de Sarre

Message  maniak le Lun 16 Juin - 19:50

Bon bah moi, je vais faire mon chieur, et dire que je ne suis d'accord avec personne.

Pas plus avec Y.Coppens qu'avec F.De Sarre.

Lucie qui se lève pour regarder au dessus de l'herbe, déjà au départ l'idée me choque mais elle n'est étayée par rien du tout. Toumaï démontre clairement le contraire, en plus.

Pour ce qui est de l'idée de De Sarre, elle me choque beaucoup moins et parait bien moins creuse au premier abord. Par contre comment expliquer la multitude de similarités entre les diverses espèces vivantes et disparues.

Les vertébrés sont presque tous bâtis sur un modèle de base (structure, nombre, positions des os, agencements musculaires qui vont autour, etc...) seule change la forme qui s'est modifié pour s'adapter à toutes les situations.

Or le "poisson" dont nous descendons tous affiche le bon nombre, la bonne structure, la bonne positon. Comment expliquer une filiation différente pour les hominidés ?

A lire ce bouquin, il doit y avoir des idées intéressantes pour étayer l'hypothèse, même si je reste convaincu de l'impossibilité du sujet.

L'origine de tout est dans l'opposition entre les lois de Darwin (sélection naturelle) et Mendel (génétique) et je pense que notre poisson est le bon.  Wink
avatar
maniak
Erudit

Messages : 1374
Date d'inscription : 15/08/2011
Age : 43
Localisation : phare ouest

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Littérature - Anthropologie] La bipédie initiale : Essai sur l'homme d'hier et d'aujourd'hui par François de Sarre

Message  waterreedshimmer le Lun 16 Juin - 22:38

Mais ne me dévoile rien sur ce livre. S'il te plaît, non.

Je ne sais pas tout mais n'empêche que j'ai aussi eu envie de débattre. Et que je rajoute toujours mes idées et mes opinions personnelles avec beaucoup de lacunes à ce que je raconte. Je ne m'y connais pas en fossiles, par contre j'avais beaucoup assisté à des cours magistraux de neurologie pour psychologues il y a très longtemps, sans m'être lancé dans les études en ces matières, c'est juste un intérêt.

Par contre c'est bien de me dire que c'est dérangeant pour vous que je mette mes intérêts ici. Donc je les garderais pour mon blog quand il y aura trop de lacunes combinées avec trop d'idées personnelles.

Faudrait peut-être que je me dévoile moins à l'avenir.

waterreedshimmer
Habitué

Messages : 244
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 36
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Littérature - Anthropologie] La bipédie initiale : Essai sur l'homme d'hier et d'aujourd'hui par François de Sarre

Message  Philippe Mind le Lun 16 Juin - 22:50

Je ne dis pas de moins de te dévoiler sinon je n'aurai pas demander à l'auteur de te fournir quelques réponses que tu auras demain.

Je te demande juste de moins écrire, quitte à mettre plusieurs interventions différentes pour nous permettre de suivre.
avatar
Philippe Mind
Erudit

Messages : 4105
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 31
Localisation : Thionville

Voir le profil de l'utilisateur http://hellboy57.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Littérature - Anthropologie] La bipédie initiale : Essai sur l'homme d'hier et d'aujourd'hui par François de Sarre

Message  waterreedshimmer le Lun 16 Juin - 22:55

Donc de ne pas faire de commentaire mot par mot.

C'est la dernière fois, je promets, mais je voulais juste rajouter deux petites interrogations:
- L'organe de flottaison, si il y a une bulle d'air dedans, c'est le cortex sensoriel qui le commanderait, et donc il serait pré-existant au cortex moteur, les sensations avant le mouvement ?

- Par contre il me semble, et là c'est très lointain, qu'il y a déjà eu des théories où chaque espèce descend d'elle-même (si c'est de cela qu'il s'agit). A mon avis l'arbre généalogique de l'évolution est critiquable quand on insiste trop dessus. Je pense que tous les théories sont critiquable quand on prend la théorie et on dit: c'est la seule vérité applicable partout. Peut-être que parallèlement plusieurs modes d'évolution ont eu lieu, mais on ne peut pas remonter à l'ancêtre originel, puisque même l'ère quaternaire, c'est pas clair de comment il a marché et que peut-être qu'il n'y a pas assez de penseurs de fossiles dans ce monde pour nous proposer encore d'autres théories qu'on ne connaît pas ?

waterreedshimmer
Habitué

Messages : 244
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 36
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Littérature - Anthropologie] La bipédie initiale : Essai sur l'homme d'hier et d'aujourd'hui par François de Sarre

Message  waterreedshimmer le Lun 16 Juin - 23:08

" Comment expliquer une filiation différente pour les hominidés ? " (Maniak), l'avis que j'ai c'est que l'homme n'est jamais traité pareil aux autres êtres vivants en matière de théories, même quand on n'étudie pas la raison et la conscience.

Là c'est passé, mais à mon époque c'était l'homme-ordinateur. Là je ne sais pas à quoi il sera assimilé. Même l'homme-singe et l'homme-animal n'est pas un animal puisqu'on cherche chez les animaux les caractéristiques de l'homme pour le redécouvrir.

Décidément les théories c'est que une vision de l'homme.

Moi je crois au plan d'organisation commun, contrairement à mes collègues linguistes, je suis assez darwinienne, mais je ne connais aucune vérité, je ne pense pas que la réponse existe en sciences. Si les sirènes à la Roswell existent pour de vrai, c'est que la génétique des origines est loin d'être résolu et est loin de toutes les théories tautologiques du monde car on ne saurait expliquer des hominidés en dehors de l'arbre des hominidés. Peut-être qu'il n'y a pas que les mutations génétiques qui rentrent dans la danse ?

waterreedshimmer
Habitué

Messages : 244
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 36
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Littérature - Anthropologie] La bipédie initiale : Essai sur l'homme d'hier et d'aujourd'hui par François de Sarre

Message  Philippe Mind le Mar 17 Juin - 18:52

Chose promis, chose due !!!

Voilà la réponse que t'adresse mon ami, l'auteur, en me parlant.

François de Sarre a écrit:Concernant notre amie Waterreedshimmer, c’est vrai qu’elle est très douée pour se lancer dans de grandes phrases et de longs développements… :-)  C’est tout en son honneur. On voit qu’elle s’intéresse à la thématique et qu’elle a de bonnes connaissances en zoologie et en paléontologie !

L’idéal serait finalement qu’elle lise mon livre (qui contient aussi une bonne douzaine d’illustrations) pour se faire une idée complète du sujet :-) Car bien sûr il faut prendre le problème au point de départ, c’est-à-dire au moment de l’apparition des premières formes vivantes…
Ce qu’il faut bien voir, c’est que nous les mammifères (ou les vertébrés dans leur ensemble) sommes à la même distance évolutive que les coelentérés, les mollusques, les arthropodes, ou même certaines bactéries ou algues…, de notre ancêtre à tous qui vivait au Précambrien !

Les arbres phylogénétiques du 19ème siècle, de type Haeckel, avec leurs racines plongeant dans les unicellulaires, et l’homme sur la branche du haut, sont dépassés. Il faut désormais envisager d’autres scénarios, en accord avec les fossiles que la paléontologie déterre, mais surtout avec la biologie du développement et les lois bio-physico-chimiques.

Il ne faut pas oublier non plus que le transformisme n’est pas l’apanage des darwinistes d’école ou des lamarckistes. Dans mon livre, je me réfère beaucoup aux recherches du professeur Gutmann et des zoologues de l’Institut Senckenberg à Francfort (voir par exemple mon article dans BIPEDIA ⇒i Cerbi).

Les groupes d’animaux (actuels ou disparus) descendent vraisemblablement de ces formes que le professeur Gutmann a appelées “gallertoïdes”, à l’apparence de paramécies, mais multicellulaires… Parmi celles-ci, il y en avait qui avaient développé une “tige axiale rigide”, ébauche de la future colonne vertébrale. Ces formes à “tige axiale rigide” sont à l’origine à la fois des vertébrés et des échinodermes (étoiles de mer, oursins).

Dans mon hypothèse, les premiers vertébrés ont développé au niveau de leur tête une sorte de “bulle” remplie de gaz leur servant à la sustentation (dans l’eau, bien entendu). Cette “bulle” deviendra plus tard notre cerveau globulaire. Et avec cet organe de sustentation, le vertébré primitif développe une propension à la verticalité, qui le prédisposera à la bipédie, au moment de la conquête de la terre ferme [car il dispose déjà de 2 paires de membres].

La bipédie ne serait ainsi apparue qu’une seule fois dans l’histoire phylogénétique des vertébrés (et non plusieurs fois, comme on le pense habituellement). C’est une application du “rasoir d’Ockam” qui stipule qu’en science l’on retienne l’explication la plus simple. La bipédie aurait ainsi précédé la quadrupédie qui apparaît désormais comme une adaptation secondaire (au même titre que les formes nageuses ou volantes) chez les vertébrés !

Dans la faune actuelle, l’homme de type Homo sapiens est l’espèce de vertébré qui a su le mieux préserver les caractères archaïques de sa lignée. Ce qu’il faut bien voir, c’est que ce n’est pas parce qu’il est aujourd’hui très répandu à la surface de la Terre qu’il est forcément le dernier Homo à être apparu ! Dans la logique de la théorie de la Bipédie initiale, l’homme de type sapiens à gros cerveau est ancien sur Terre, et les formes (erectus, néandertaliens, etc) ou les australopithèques que déterrent nos paléontologues ne devraient représenter que des formes déshominisées, tout comme les hommes sauvages (bigfoot, almasty, barmanu, etc) décrits en cryptozoologie.

Bien sûr, on peut être d’accord ou pas d’accord… Le tout, c’est qu’un débat concernant la “Bipédie initiale” ait lieu, et en cela mon livre constitue un intéressant ouvrage de références.

Dans ses écrits, Bernard Heuvelmans disait : “l’homme qui descend du singe, ça ne tient pas debout”… Cette historiette est issue du 19ème siècle (Lamarck, pour lequel les hominidés devaient se redresser pour voir par dessus les hautes herbes de la savane).
Il faut maintenant inverser notre système de pensée, tout comme en son temps le dogme de la Terre au centre du Système solaire, mis à mal par Copernic, Kepler et Galilée !
avatar
Philippe Mind
Erudit

Messages : 4105
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 31
Localisation : Thionville

Voir le profil de l'utilisateur http://hellboy57.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Littérature - Anthropologie] La bipédie initiale : Essai sur l'homme d'hier et d'aujourd'hui par François de Sarre

Message  waterreedshimmer le Mar 17 Juin - 23:18

Je voudrais remercier à tous les chercheurs en paléontologie humaine d'être les seuls à être plus ou moins accessibles et à me permettre de rêver.
Je ne peux rien promettre, bien sûr cela me plairait de lire le livre de quelqu'un qui a ses idées sur la question et qui m'a peut-être déjà contactée au sujet du yéti pour donner son avis... là je me suis souvenue du mot, le dernier mot que j'avais lu c'était arbre phylogénétique (sans ancêtre commun matériel même s'il a des racines communes comme un arbre). Je rêve également de lire le livre du plus vieux des préhistoriens, parce que je ne connais pas ses idées, et même si sûrement il ne sait pas du tout qui je suis, pour quelqu'un qui d'après une élève a la réputation de ne pas se souvenir des personnes, il ne sait pas comment je m'appelle, ni que je n'appartiens pas au groupe, mais il m'a toujours appelé " madame " ! Et j'adore cela parce que de toute ma vie d'étudiante où on était à des années lumières de la science (désolée, mais je ne considère pas la subjectivité sans la critique de la subjectivité et avec un fossé comme de la science, pour moi ni les chercheurs en linguistique ni les ingénieurs qui leurs crachent dessus ne sont de la science), j'ai souvent été " tu " et très souvent été du vent, une inconnue, même pour des profs qui me connaissaient depuis 10ans. Aucun ne s'est jamais soucié de comment j'allais. Bien sûr, vaut mieux maintenir ses distances, parce qu'on ne connaîtra jamais les réactions bizarres des gens si on leur adressait la parole (je n'ai pas tenté avec eux la conversation théorique pour apprendre comme je l'aurai tenté il y a 13ans car j'ai peur du vide comme réponse), mais même si pour les archéologues les préhistoriens ne correspondent pas aux critères de l'archéologue type, et même si les préhistoriens ils parlent beaucoup les uns des autres derrière les dos, je pense que les préhistoriens sont bien plus attentionnés que les linguistes, même si on dit que pour le métier il aurait fallu qu'ils soient plus attentionnés, pour moi eux qui ne sont pas mes profs, même si c'est pas un contact humain, leur regard sur moi me remonte beaucoup plus mon estime que tous les profs que j'ai déjà eu toute ma vie (qui eux allaient jusqu'à dire même quand on a des bonnes notes qu'on ne leur sert à rien).
Je ne suis pas quelqu'un qui retient les visages ni les prénoms ni les noms, mais au plaisir de vous voir un jour à une des conférences privées ou publiques de la paléontologie humaine.
Moi je ne fais que regarder mais le fait d'avoir vu est largement synonyme pour moi d'avoir vaincu. Même s'il existe plein de disciplines qui ont plein de conférences et qui ne les valorisent pas assez par rapport à ceux qui n'ont jamais eu auparavant accès à des vraies conférences avec des vrais chercheurs et des vraies thématiques qui font vraiment rêver.

Il est vrai aussi que je ne suis pas encore tombé sur une conférence qui débatte le sujet de la théorie de l'évolution, et bien que j'ignore totalement le nom de ceux qui assistent aux conférences privées ou publiques, je ne connais les théories de l'évolution que par les livres de ma bibliothèque de quartier et par ceux que j'ai achetés. Et c'est un peu dans mon passé tout cela. J'ai aussi fait un peu de géologie, mais ils visaient le bâtiment donc pour ce qui est des fossiles il n'y avait pas de débat dessus, à par nous dire ce que c'est et les ramasser. Et j'ai un ami qui est paléontologue amateur, mais je ne pense pas faire de sortie avec lui car j'ai peur pour ma réputation vu que j'assiste à des conférences avec des gens qui n'apprécient pas trop les amateurs bien que lui ne comprenne pas pourquoi, mais c'est comme cela. Après je ne sais pas jusqu'où on peut considérer que les musées protègent du temps les fossiles, même si eux quand on en ramasse, il faut noter plein de données à chaque fois pendant des jours et des semaines avant de ramasser un petit truc, ce que ne font pas les amateurs qui privilégient la vitesse et qui en plus ne prennent que les belles pièces, et c'est interdit légalement d'en ramasser pour nous, ce que ne font pas les amateurs qui ne pensent qu'à compléter leur collection ou qu'au prix de l'article, même si paradoxalement les amateurs comprennent 10 fois plus la géologie des lieux que les bénévoles qui ramassent des fossiles pour le compte d'un musée, et peuvent même nettoyer la route après pour que les voitures ne roulent pas sur les cailloux qui sont sortis du bord de route.

waterreedshimmer
Habitué

Messages : 244
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 36
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Littérature - Anthropologie] La bipédie initiale : Essai sur l'homme d'hier et d'aujourd'hui par François de Sarre

Message  Philippe Mind le Lun 15 Sep - 19:58

J'ai terminé la lecture du livre et voici en gros mon avis et une synthèse du livre.

Voir : La Bipédie Initiale - Essai sur l'homme d'hier et d'aujourd'hui par François de Sarre (Critiques - Synthèse)
avatar
Philippe Mind
Erudit

Messages : 4105
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 31
Localisation : Thionville

Voir le profil de l'utilisateur http://hellboy57.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Littérature - Anthropologie] La bipédie initiale : Essai sur l'homme d'hier et d'aujourd'hui par François de Sarre

Message  Philippe Mind le Lun 3 Aoû - 17:50

Je suis allé voir mon ami et collègue François de Sarre, il y a quelques jours et nous avons parlé comme à chaque fois que nous nous voyons de la bipédie initiale dont j'avais fait la relecture.


Je vous invite vraiment à le lire si ce n'est pas encore fait.
avatar
Philippe Mind
Erudit

Messages : 4105
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 31
Localisation : Thionville

Voir le profil de l'utilisateur http://hellboy57.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Littérature - Anthropologie] La bipédie initiale : Essai sur l'homme d'hier et d'aujourd'hui par François de Sarre

Message  Harry Dickson le Lun 3 Aoû - 18:20

Moi la bipédie initiale c'est franchement pas mon truc. Allez donc savoir pourquoi le sujet ne m'intéresse pas. La photo est sympa.
avatar
Harry Dickson
Habitué

Messages : 143
Date d'inscription : 03/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Littérature - Anthropologie] La bipédie initiale : Essai sur l'homme d'hier et d'aujourd'hui par François de Sarre

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum