Forum de cryptozoologie-cryptides-yéti-calmar géant-loch ness-heuvelmans-zoologie-paranormal
Bonjour et bienvenue sur le forum, pour profiter au mieux du contenu n'hésitez pas à vous inscrire et à participer aux sujets.

En vous inscrivant vous pourrez profiter des contenus mais en plus y participer donc donner votre avis et avoir des réponses ou des précisions en retour.

De plus des administrateurs et modérateurs se tiennent à votre disposition pour faciliter votre adhésion et garantir le calme et la paix sur le forum.
Nous espérons vous lire prochainement, à bientôt.
Contact: webmastersitecryptozoologie@hotmail.fr
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Le site du forum


[Cryptozoologie - Hominidés] Délirante rencontre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Cryptozoologie - Hominidés] Délirante rencontre

Message  lecoraufonddesbois le Sam 20 Déc - 14:27

Avant de me lancer dans mon récit assurément bien étrange, je me dois de vous éclairer sur la façon très personnelle, que j'avais il y a quelques années, de vivre mes temps libres.
J'observe la faune dans son milieu depuis mon plus jeune âge, de jour et bien souvent à la nuit tombante. Je suis donc habitué aux rencontres de toutes sortes avec petits et gros animaux. Il m'est arrivé de vivre en direct des combats de cervidés et de sangliers et aussi des petits drames de la nature, celle-ci n'étant pas toujours tendre avec ses sujets. Je pratiquais la marche sur route forestière essentiellement le soir, car je ne supportais pas le soleil et la chaleur, et j'ai, là aussi, rencontré beaucoup d'animaux. Je n'ai jamais craint quoi que ce soit sauf les braconniers qui eux sont dangereux. Je me cachais sous bois lorsque je croisais leur véhicule. Je pratique de temps en temps le cor, et je ne m'entraîne que le soir.  Voilà pour la petite image homme des bois du personnage. Mon habitation se situe à la lisière du massif forestier des Vosges du nord. C'est une zone de moyenne montagne gréseuse qui culmine à 1100 m d'altitude avec des vallées très très sauvages.
Venons-en au fait. Comme à chaque fois que le besoin s'en fait sentir je sors en forêt travailler mon instrument, quelle que soit l'heure, la plupart du temps après le film vers 11 h voire minuit ce qui fut le cas ce soir-là. Je rejoins donc mon coin habituel à environ 8 à 10 minutes en auto et commence mon entraînement par séances de 10-12 minutes entrecoupées de petites poses, histoire de faire circuler le sang dans les lèvres. Nous sommes en 2006 au mois de janvier, la température affiche moins 10°, il y a 25 cm de neige gelée. Cet endroit se situe à environ 500 m d'altitude, le ciel est particulièrement étoilé ce soir-là, le son porte très loin dans ce silence. A ce moment-là, je m'arrête pour une pose un peu plus longue......., cela fait maintenant 45 minutes que je travaille mes sons, il doit être 1 h du matin, j'aperçois un satellite que je suis des yeux, il y en a de plus en plus me dis-je, le silence est total et!!!!! sur ma droite à une trentaine de mètres quelque chose bouge et se déplace d'un pas lent et particulièrement pesant, la neige craque sous les pas, je me tiens immobile adossé à mon auto, je ne bouge pas, je suis intrigué par ce mouvement, là tout près de moi, et ne comprends pas que cette chose se manifeste seulement maintenant, cela fait une heure que je souffle dans mon cor ??  Il se passe quelques minutes sans que rien ne bouge, et de nouveau cette marche reprend pour 2-3 pas et s'arrête, c'est une démarche humaine, en tout cas cela lui ressemble, un pas toutes les 2 secondes! Je ne comprends absolument pas ce que cela peut être, je ne reconnais aucun des bruits que font les animaux quand ils se déplacent en forêt la nuit; ça démarre de nouveau. La chose s'est rapprochée, je la situe à une quinzaine de mètres, sa progression est très lente, elle marche un ou deux pas et s'arrête, elle ne respire pas comme le font les grands animaux qui tentent de vous éventer et qui par conséquent souffle très fort. Elle est à l'arrêt! Il se passe 2 à 3 minutes dans le silence  total, cette marche reprend! A ce moment-là, je décide de m'adresser à elle ou à lui ? Je lui crie le plus fort possible que je suis armé et que je suis un chasseur!!! Je répète plusieurs fois mes menaces le plus fort possible, rien n'y fait silence total, et la marche reprend, je sens qu'elle me contourne .     La suite arrive..........

lecoraufonddesbois
Explorateur

Messages : 20
Date d'inscription : 15/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Délirante rencontre

Message  lecoraufonddesbois le Sam 20 Déc - 15:16

....N'importe quel animal aurait fuit devant mes cris, et aussi incroyable que cela puisse paraître cette chose était toujours là à me défier. J'avais déjà constaté que parler doucement à des animaux qui ne vous ont ni vu ni senti, déclenchait chez eux une réaction de terreur et de fuite immédiate. La chose marche toujours elle est tout près de moi !! Je suis terriblement angoissé, je lui crie que je vais tirer!! <> Rien ne se passe, je décide de quitter l'endroit. Je suppose que cette chose est venue à ma rencontre lorsqu'elle a entendu le cor (et peut être de très loin) et m'a approché en silence!!
Le lendemain matin dans le cadre de mes activités je dus rejoindre Boulogne sur Mer. Mon grand regret est de ne pas avoir eu la possibilité de retourner sur place relever les traces, car traces il devait y avoir. A cette époque je ne connaissais pas le net et encore moins se que l'on pouvait y découvrir d'incroyable. Cette expérience a duré un peu plus de 10-12 minutes à partir du moment où j'ai entendu les premiers pas de cette... ? Que se serait-il passé si j'avais eu le courage de rester sur place? Je reste persuadé que ce que j'ai rencontré n'est ni un homme ni un animal. Alors....?
Voilà ma véritable et étrange histoire.
JLU

lecoraufonddesbois
Explorateur

Messages : 20
Date d'inscription : 15/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cryptozoologie - Hominidés] Délirante rencontre

Message  maniak le Sam 20 Déc - 18:26


Sans vouloir dénigrer ton expérience, la façon dont tu nous la rapportes me fais penser que tu as probablement été victime d'un type avec plus de sang froid que toi.

Je pense à un chasseur, un vrai ou un braco, qui sait le bruit que fait une culasse qui se referme (bruit que je connais bien et que je respecte, je suis tireur) ou même le simple fait de manipuler une arme produit un bruit très caractéristique. Tu as du l'attirer en jouant et puis tes menaces et l'absence de ces bruits, il s'est dit qu'il allait jouer aussi. Peut être même pouvait il te voir sans que toi tu le puisses.

Il a du bien s'amuser. Twisted Evil
avatar
maniak
Erudit

Messages : 1382
Date d'inscription : 15/08/2011
Age : 44
Localisation : phare ouest

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cryptozoologie - Hominidés] Délirante rencontre

Message  Philippe Mind le Sam 20 Déc - 19:01

Je pense aussi à un type un peu joueur ou simplement à un curieux..

Comme Maniak, je ne dis pas que ton histoire est inventée ou que tu t'es fait un film, c'est bien de partager des événements personnels et ne te braques pas surtout car on ne te prend pas pour un fou ou un menteur.

Si ça se trouve, la neige aidant tu aurais trouver de belles traces de rangers ou de chaussures de randos, mais j'aurai fait comme toi et j'aurai hésité à aller voir car sait-on jamais sur quoi on peut tomber que ce soit mystérieux ou non.

Maniak, toi qui est mon homme de confiance, on avait l'histoire d'une rencontre avec des braconniers d'un membre non ?
avatar
Philippe Mind
Erudit

Messages : 4118
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 31
Localisation : Thionville

Voir le profil de l'utilisateur http://hellboy57.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Délirante rencontre

Message  lecoraufonddesbois le Dim 8 Mar - 14:42

Bonjour
J’ai dû consentir à un effort intellectuel  démesuré pour parvenir à communiquer au FORUM mon recit de délirante rencontre, d’autant plus que les tentatives que j’ai osées faire dans mon entourage direct concernant cette aventure se sont toutes soldées  par « Tu veux nous faire prendre des vessies pour des lanternes !! »  Donc je comprends maintenant l’extrême réticence des gens qui ont vu quelque chose d’extraordinaire  à se confier à qui que ce soit et  vous comprendrez aisément qu’au moment de cliquer sur envoi j’étais tendu comme un arc.
Revenons à nos moutons.
• Le fait publié, que cela pourrait être un braconnier,  me laisse particulièrement perplexe.
En effet,  le mois de janvier est dans le calendrier du chasseur la clôture de la campagne de chasse annuelle.  Les effectifs, dits gibier et aussi dits nuisibles, sont au plus bas, les prélèvements ont été réalisés, voire beaucoup plus, car malheureusement  les animaux blessés qui meurent par la suite ne sont pas comptabilisés !! Ceux qui ont échappé  à ce rite meurtrier ont fuit les zones où la pression a été bien trop forte et se sont réfugiés dans des endroits  difficilement repérables, tant mieux ! L’éradication de l’espèce cerf de nos forêts est programmée par l’ONF, donc par l’Etat, mais ça c’est un autre débat.
En outre, les fêtes étant terminées,  il n’y a plus de demande en viande de brousse, dit-on de la viande de braconnage. D’autre part ces délinquants pratiquent toujours la nuit en équipe de deux et en voiture, c’est le seul moyen pour eux de réussir leur action, et surtout l’automobile leur permet d’échapper la plupart du temps à la gendarmerie et à la police de la chasse. Inutile de vous dire que d’aucun n’a l’esprit à la plaisanterie ou à la rigolade dans ce genre de mission. S’ils sont vus et peut- être reconnus,  ils savent qu’ils seront dénoncés et dans ce cas ils encourent  de très sévères condamnations du genre : plus de permis de conduire, véhicule saisi, compte en banque saisi, grosse amende, prison et ça ce n’est qu’une partie de ce dont  ils devront  répondre s’ils sont pris ! Je réside dans un village en bordure d’une très grande forêt et évidemment j’en connais quelques uns. Je sais comment ils pratiquent et je sais aussi comment ils vivent. Ils sont par tradition, pourrait-on dire, chômeurs et je rajouterai là-dessus que ce sont des personnes qui  la plupart du temps ont une famille à entretenir !!  Et ce qui est malheureux dans toute cette histoire  c’est que bien souvent ils n’ont d’autre choix !

lecoraufonddesbois
Explorateur

Messages : 20
Date d'inscription : 15/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Délirante rencontre (suite)

Message  lecoraufonddesbois le Dim 8 Mar - 14:46

• Quant à l’hypothèse publiée de la farce.
Si l’on se remet dans le contexte, et ça c’est nécessaire (voir le premier récit), une heure du matin, dans la neige par moins 10° chez moi, donc si on grimpe un peu, peut- être moins 12° et sans doute encore moins en pleine forêt ! Je suis quand même à plusieurs kms du village et c’est le seul à moins de 10 kms à l’ouest. Au sud, à l’est et au nord ce n’est que de la forêt. J’ai beaucoup de difficultés à imaginer un type fumant sa dernière cigarette dans son jardin avant de rejoindre sa moitié bien au chaud se dirait «Tiens c’est du cor ça là-haut ! Chic je vais lui jouer un tour et lui faire un gros Bouh ! » Et le voilà parti pour accomplir sa sympathique blague.
Pour arriver à ses fins, il devra franchir deux petites vallées et aussi évidemment descendre et gravir par deux fois leurs rampants ! La zone est très accidentée et cela fait approximativement entre 5 à 6 kms à parcourir dans un sous- bois non entretenu, ce qui est souvent le cas des bois particuliers dans lesquels il n’y a souvent ni chemin ni tranchée. Aucun but ni aucun enjeu ne justifient une telle démarche, il n’y a qu’une multitude de difficultés techniques de franchissement pour aboutir à quoi ?! N’oublions pas qu’il n’y a dans ce coin qu’une seule route et qu’il n’existe aucun autre chemin que celui sur lequel je suis permettant de garer une automobile. Durant tout ce temps je n’ai entendu aucun moteur ni vu aucune voiture, et j’ajouterai encore, que lorsque j’ai quitté cet endroit j’aurais immanquablement remarqué un véhicule stationné, ce qui est exclu vues les congères de neige sur les bas côtés faites par les chasse neige.
• En conclusion de cette expertise.
Après être retourné deux fois sur le terrain, je conclus que les deux arguments qui étaient opposables à mon récit ne tiennent pas. En tout cas, merci à ceux qui les ont formulés.

Dans la mesure où j’ai positionné ce récit dans KRIPTOZOOLOGIE, je vais me permettre de rester avec vous encore un instant et vous faire part de deux de mes idées et interrogations.
Mon intérêt pour les hommes sauvages est très récent mais j’étais de toute façon destiné à m’intéresser à ce sujet un jour. Mes connaissances dans ce domaine se limitent à mes lectures qui néanmoins me permettent d’ors et déjà une certaine approche et j’entrevois et imagine ce que je pense qu’ils sont. Rien d’extraordinaire à tout cela me direz-vous ! Mais c’est quand même la résultante de milliers d’heures passionnées et d’analyses passées à me faire une idée la plus claire possible sur ce phénomène.
• La première est celle qui concerne les traversées de route.
Tout le monde est parfaitement au courant qu’une voiture en pleine forêt la nuit fait un bruit infernal que l’on entend à des kms à la ronde surtout dans ces immenses régions silencieuses des Etat-Unis et du Canada. Je trouve cela un peu fort de café de vouloir à tout prix nous faire croire que ces braves gaillards, dotés de sens naturels nettement plus développés que les nôtres et qui plus est, c’est bien connu d’une discrétion impressionnante, traversent toujours comme par hasard devant une voiture bien sûr toujours équipée d’une caméra ?
Ne trouvez- vous pas cela un peu gros ?
• Une idée me taraude l’esprit depuis quelques temps.
Serait-il possible, étant ce qu’il est et ce que je crois qu’il est (je pense à un juvénile) qu’il connaisse une période ( ?) dans l’année, pendant laquelle il serait en quête d’une femelle ou si vous préférez d’une mignonnette de 200 kgs brune ou rousse peu importe avec de long poils soyeux, parfumée d’un subtil mélange de résine de sapin et de viande de cerf quelque peu faisandée. Dans cet état il se pourrait bien qu’il devienne particulièrement entreprenant et que ses sensations étranges le conduisent irrésistiblement à parcourir d’incroyables distances à la recherche de cette future bien-aimée et dans la mesure de cette approximation, j’imagine aussi parfaitement bien que le but principal de sa vie soit celui-là, c’est-à-dire la vie en couple. Les demoiselles ne courant pas les rues, je devrais dire les sous- bois, sa quête pourrait très bien le mener fort loin de ses lieux de vie habituels et de là à imaginer, au vu de ses incroyables performances physiques, qu’il est du domaine du possible (et pourquoi pas ?) de le voir apparaître quelque part dans la région. En exemple : une petite semaine de marche, train bigfoot bien sûr, lui suffirait pour rallier les Alpes depuis l’Ukraine ou la Russie où certains disent en avoir aperçus ! D’ailleurs il n’est pas assigné à résidence à ce que je sache, et des Alpes aux Vosges la distance est facilement réalisable pour lui ! Savez- vous que depuis certains sommets des Vosges on aperçoit clairement et distinctement les premiers contreforts enneigés des Alpes ? Le panorama est exceptionnel et les étendues forestières dominent toute la chaîne Alpes, Jura et Vosges. Et dans ce sens je ne peux m’empêcher de penser aux rencontres avec le bretou en 1985 près de Grenoble ou encore au témoignage de Marion à Morillon en Savoie le trois juillet 1996. Voir ces cas si vous ne les connaissez déjà (Marie ROCA l’homme sauvage des Alpes).
Quant à moi je suis aussi sûr de la réalité de leur existence que je le suis de la mienne. Quelle chance inouïe nous avons d’être encore les contemporains de ces hommes que l’on croit disparus.
QUESTIONS : 1) A-t-on déjà observé un bigfoot prendre un bain ?
2) Les effectifs sont apparemment largement moindres de ce côté de l’Atlantique.
A quoi cela est-il dû ? Est-ce culturel ?

Je suis conscient que ces quelques lignes sont le fait d’un découvreur encore débutant.
Je salue tout le monde.
jlu

lecoraufonddesbois
Explorateur

Messages : 20
Date d'inscription : 15/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cryptozoologie - Hominidés] Délirante rencontre

Message  Philippe Mind le Dim 8 Mar - 14:58

J'ai survolé pour le moment.

Je vais te relire très vite et j'espère que nos réponses respectives mettront moins de temps. Restes pas loin du coup.

En tout cas, j'ai cru comprendre que tu avais été heurté par nos réponses. Je ne connais pas l'idée exacte de mon collègue Maniak, mais il est comme moi, on ne s'engage pas sans preuves concluantes et on envisage toutes les possibilités.

Je ne souhaitais pas te heurter et sache que je me moque pas de toi ou de ton témoignage.

Donc si tu es d'accord, on va continuer à discuter dès que j'aurai quelques minutes pour te lire, tu veux bien ?
avatar
Philippe Mind
Erudit

Messages : 4118
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 31
Localisation : Thionville

Voir le profil de l'utilisateur http://hellboy57.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cryptozoologie - Hominidés] Délirante rencontre

Message  Philippe Mind le Dim 8 Mar - 17:58

Penser que les Bretous existent encore est bien dur à avaler, je connais les travaux de Marie Roca qui sont repris de Christian Le Noël. Donc pour les Bretous, on a effectivement de "soit-disant" témoignages mais c'est dur de se positionner là dessus, car ils sont peu nombreux et que comme pour l'ufologie notamment, on a pu observer quelques chose, mais la question qui se pose est : était-ce bien un animal inconnu et pas une confusion ?

L'histoire de migration est une idée que je défends par contre pour le bigfoot américain : En effet, on voit qu'ils semblent beaucoup bouger en empruntant des axes routiers, cela peut sembler effectivement bizarre vu le bruit des voitures mais il faut penser également à notre grand primate. Cela est surement plus facile de se déplacer sur des routes goudronnées qu'à travers les bois.

Bien sûr qu'on a déjà vu un bigfoot prendre un bain, enfin plutôt nager. C'est l'hypothèse d'un excellent ami qui est comme moi, cryptozoologue, j'ai nommé, François de Sarre, qui pense qu'ils utilisent les voies fluviales pour se déplacer.

Pour ce qui est de l'aspect des effectifs, je ne sais que te dire, mais notre civilisations est plus ancienne et nous n'avons pas le même respect pour la nature que les natifs américains (indiens). En admettant, que les indiens aient vu des sasquatchs (ou bigfoot), ils les ont peut-être moins décimés que les européens.

Ceci dit, actuellement je ne sais pas ce que tu as vécu, je n'étais pas là, je n'étais pas dans ton état d'esprit, mais je ne te prends pas pour un illuminé.
avatar
Philippe Mind
Erudit

Messages : 4118
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 31
Localisation : Thionville

Voir le profil de l'utilisateur http://hellboy57.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cryptozoologie - Hominidés] Délirante rencontre

Message  maniak le Lun 9 Mar - 16:58

Bon, un membre qui détaille une expérience à ce point ça se respecte, donc je vais développer un peu mon point de vue.

Tout d'abord, je ne cherchais pas dans ma réponse à dénigrer ou réduire ton expérience, ce n'était absolument pas mon intention et je m'excuse si c'est le résultat que j'ai produit.

Ensuite, pour ce qui est HSV, bigfoots, sasquatchs, yétis, je ne suis pas le spécialiste du forum, c'est le domaine de Phil mais je n'ai pas l'impression qu'ils soient si sauvages que cela, j’entends par là très soumis à l'instinct dans leur comportement. Presque tous les témoignages leur attribuent un comportement débonnaire, un peu comme si ils nous regardaient comme des bêtes curieuses à éviter. Si leurs ados avaient des comportements de prises de risques excessives typiques des nôtres vis à vis de nous, on aurait un cadavre analysé depuis longtemps.  

Pour les traverseurs de route, j'ai exactement le même avis que toi ! LIEN

En ce qui qui concerne ton expérience à proprement dit, Je pense que tu envisages les hypothèses de manière très impliquée, ce qui est normal puisque c'est à toi que cela arrive mais cela amène souvent chercher une explication raisonnée du bout à l'autre , ce qui souvent n'est pas le cas. On imagine pas ce qu'il se passe dans nos forêts la nuit, je viens de découvrir qu'il y a même des gens qui vont y jouer du cor a 1 du mat, c'est pour te dire.

Ce que je veux dire par là, c'est que le blagueur ne serait pas forcément venu spécifiquement pour la blague et éliminer la possibilité pour cette raison est à mon avis une erreur. On peut envisager un peu tout et n'importe quoi avant de penser aux HSV, je te met ce qui me vient à la volée comme ça :

Du tueur de gosse en série qui revient sur une des tombes qu'il a creusé, au randonneur survivaliste, en passant par l'homme sauvage mais pas velu, sans oublier les amoureux des arbres (ils bais.... dans la forêt la nuit). j'ai aussi pensé à un animal au comportement atypique mais cela correspond moins à ta description.

Les arguments de ta réflexion sur l'hypothèse braco/chasseur par contre, sont réalistes et tiennent la route sans fléchir, surtout si tu connais des habitués du coin et leurs pratiques. Sans pouvoir éliminer à cent pour cent cette explication, je reconnais qu'elle est au moins fortement improbable.

Cependant tout cela n'est pas une conviction de ma part, je ne fais qu'envisager des probabilités mais je peux aussi envisager des explications moins rationnelles.

Tu penses donc que cela aurait pu être un HSV mais pourquoi exactement. A moins que lui aussi soit blagueur et mélomane, son comportement me parait atypique voir illogique pour un hominidé qui de toute évidence cherche plutôt à éviter le contact. Qu'est ce qui te fait pencher pour cette hypothèse ?
avatar
maniak
Erudit

Messages : 1382
Date d'inscription : 15/08/2011
Age : 44
Localisation : phare ouest

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cryptozoologie - Hominidés] Délirante rencontre

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum