Forum de cryptozoologie-cryptides-yéti-calmar géant-loch ness-heuvelmans-zoologie-paranormal
Bonjour et bienvenue sur le forum, pour profiter au mieux du contenu n'hésitez pas à vous inscrire et à participer aux sujets.

En vous inscrivant vous pourrez profiter des contenus mais en plus y participer donc donner votre avis et avoir des réponses ou des précisions en retour.

De plus des administrateurs et modérateurs se tiennent à votre disposition pour faciliter votre adhésion et garantir le calme et la paix sur le forum.
Nous espérons vous lire prochainement, à bientôt.
Contact: webmastersitecryptozoologie@hotmail.fr
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Le site du forum


[Cryptozoologie - Hominidé] Migou, le yéti bhoutanais (Bhoutan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Cryptozoologie - Hominidé] Migou, le yéti bhoutanais (Bhoutan)

Message  Philippe Mind le Lun 9 Nov - 16:40

Il est amusant de voir comment la presse relance parfois des cryptides, qu'on avait tendance à un peu oublier.

Où a-t-on pour la première entendu dans nos lointains souvenirs le mot " Yéti ", pour moi c'est dans Tintin au Tibet, et je ne me lasse pas de lire cette fantastique bande dessinée...

Aujourd'hui, je ne vous emmènerai pas au Tibet comme Hergé mais  un peu plus au sud au Bhoutan.

Lundi 09 novembre 2015

Dans ce royaume, les quelques touristes qui se rendent parfois dans les montagnes peuvent parfois entendre un Bhoutanais leur dire en plaisantant : " Si vous croisez le yéti, rapportez-moi ses poils, ils rendent invisibles ! "

Si cette phrase appartient au folklore local, car il est dur d'admettre qu'un poil puisse rendre invisible, il n'en demeure pas que cette hominidé local est une célébrité. Là bas, on l'appelle le Migou, ce terme signifiant en tibétain " Homme sauvage ".


Selon le journal canadien La Presse : " Quand ce royaume féodal a commencé à s'ouvrir au début des années 1960, l'abominable homme des neiges est devenu le talisman rassurant d'une société effrayée par sa soudaine mutation ".

Les premiers timbres postaux affichaient alors fièrement l'emblématique créature des neiges, avatar moderne d'une influence bien plus lointaine. Ainsi, les maisons traditionnelles de la région sont dotées de portes très basses, qui forcent les visiteurs à se baisser pour y entrer. Or, selon la légende, le yéti est incapable de se plier.

Plusieurs anciens affirment avoir vu le yéti… ou, plus souvent, avoir vu l'homme qui a vu le yéti. Sonam Dorji, un sexagénaire rencontré par La Presse, " se souvient des histoires de son enfance sur la bête perchée au sommet des montagnes, et de la peur qui étreignait le village - seulement récemment pourvu d'un chemin carrossable - chaque fois qu'on disait l'avoir aperçu ".

La BBC, de son côté, a récemment rencontré Norbu, le dernier villageois à avoir vu de possibles preuves de l'existence du yeti. C'était il y a 15 ans. Le fermier, aujourd'hui âgé de 38 ans, était alors tombé sur une tanière faite de bambou. " Je pouvais voir les traces que le yéti avait laissé à l'intérieur ", témoigne-t-il.

Deux mois plus tard, il a accompagné deux scientifiques britanniques qui effectuèrent des prélèvements au même endroit. " Les poils furent envoyés au Royaume-Uni pour analyse, où les généticiens se révélèrent incapable d'identifier l'espèce à laquelle ils appartenaient. D'autres études plus approfondies menées en 2003 montrèrent cependant que ces poils appartenaient clairement à l'ours brun (Ursus arctos) et à l'ours à collier tibétain (Ursus thibetanus*)", indique l'Encyclopédie du Paranormal. Depuis cette expédition ? Plus rien. " Nous ne sommes plus allés dans les montagnes depuis plus de deux décennies et nous ne sommes pas vraiment sûrs si le yeti est toujours dans nos chaînes de montagnes ",  explique le villageois.

Avec l'arrivée de l'électricité et du chauffage au gaz, les Bhoutanais ne sont en effet plus obligés de s'aventurer dans les profondes forêts himalayennes pour se procurer du bois. Et les légendes s'effacent. Les vies se sont améliorées, mais l'inconvénient est qu'il n'y a pas de nouvelles histoires à raconter aux enfants, estime Norbu.

Si les villageois oublient progressivement ces histoires, ce n'est pas le cas des scientifiques. Ainsi, une équipe de chercheurs a réalisé en 2014 des tests ADN sur des deux échantillons - l'un provenant de la région du Ladakh, en Inde, l'autre du Bhoutan – ils "correspondent à 100% avec l'ADN d'un fossile d'ours polaire (Ursus maritimus) âgé de plus de 40.000 ans, mais pas avec des spécimens modernes de cette espèce", ont-ils découvert.

Alors, mythe ou réalité ? Sangay Wangchuck, directeur du Musée national du Bhoutan, diplômé de Yale, a choisi de ne pas choisir. Elle dit : "Ne creusons pas trop. Parlons-en, mais restons-en là, sans conclure que oui, il existe, ou non, il n'existe pas."

Norbu estime, lui, que l'animal est bien trop intelligent pour se faire attraper. " Il migre d'un endroit à l'autre, et puisque de moins en moins de personnes montent là-haut, peut-être ne sera-t-il jamais découvert ", prédit-il.

* J'ai corrigé ce terme qui à la base était Ursus arctos sur le site sources.

Sources : Atlantico.fr

Aujourd'hui encore, le yéti fait trembler, mais il ouvre aussi la perspective de découvrir une "presqu'humanité" encore inconnue, et c'est ce but que nous poursuivons ici...

La parole est à vous.
avatar
Philippe Mind
Erudit

Messages : 4185
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 31
Localisation : Thionville

Voir le profil de l'utilisateur http://hellboy57.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cryptozoologie - Hominidé] Migou, le yéti bhoutanais (Bhoutan)

Message  Cryptidophile le Lun 9 Nov - 22:40

Merci pour ce très bel article, c'est très bien qu'ils reviennent pour synthétiser cette histoire d'analyse génétique. Un de nos professeurs à Jussieu nous a parlé de ces analyses lors d'une conférence, sans malheureusement trop s'attarder sur le sujet...

Et puis la réponse du directeur ne me surprend pas, je suis d'accord sur le fait de ne pas trancher (effectivement on ne peut rien affirmer maintenant) mais "ne pas trop creuser" signifie clairement, à mon sens : ne nous posons pas trop de questions non plus. C'est plutôt dommage, remercions les généticiens d'avoir eu la curiosité d'analyser ces poils, c'est un beau pas en avant !

Pour ceux qui veulent lire le compte-rendu directement de Proceedings B : pdf
avatar
Cryptidophile
Explorateur

Messages : 8
Date d'inscription : 09/11/2015
Age : 23
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cryptozoologie - Hominidé] Migou, le yéti bhoutanais (Bhoutan)

Message  Philippe Mind le Mar 10 Nov - 19:22

Oui l'analyse est le début de l'étude, espérons simplement que les futurs chercheurs ne seront pas effrayés par ces résultats.
avatar
Philippe Mind
Erudit

Messages : 4185
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 31
Localisation : Thionville

Voir le profil de l'utilisateur http://hellboy57.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cryptozoologie - Hominidé] Migou, le yéti bhoutanais (Bhoutan)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum