Forum de cryptozoologie-cryptides-yéti-calmar géant-loch ness-heuvelmans-zoologie-paranormal
Bonjour et bienvenue sur le forum, pour profiter au mieux du contenu n'hésitez pas à vous inscrire et à participer aux sujets.

En vous inscrivant vous pourrez profiter des contenus mais en plus y participer donc donner votre avis et avoir des réponses ou des précisions en retour.

De plus des administrateurs et modérateurs se tiennent à votre disposition pour faciliter votre adhésion et garantir le calme et la paix sur le forum.
Nous espérons vous lire prochainement, à bientôt.
Contact: webmastersitecryptozoologie@hotmail.fr
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Le site du forum


[Cinéma - Science Fiction] 2001: L'odyssée de l'espace (1968)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Cinéma - Science Fiction] 2001: L'odyssée de l'espace (1968)

Message  Philippe Mind le Lun 15 Aoû - 17:12

Un classique de Slanley Kubrick...


Informations sur le film

Titre : 2001: Lodyssée de l'espace
De Stanley Kubrick
Avec Keir Dullea, Gary Lockwood, William Sylvester plus
Genre : Science fiction
Nationalités : Américain, Britannique

Synopsis

A l'aube de l'Humanité, dans le désert africain, une tribu de primates subit les assauts répétés d'une bande rivale, qui lui dispute un point d'eau. La découverte d'un monolithe noir inspire au chef des singes assiégés un geste inédit et décisif. Brandissant un os, il passe à l'attaque et massacre ses adversaires. Le premier instrument est né.
En 2001, quatre millions d'années plus tard, un vaisseau spatial évolue en orbite lunaire au rythme langoureux du "Beau Danube Bleu". A son bord, le Dr. Heywood Floyd enquête secrètement sur la découverte d'un monolithe noir qui émet d'étranges signaux vers Jupiter.
Dix-huit mois plus tard, les astronautes David Bowman et Frank Poole font route vers Jupiter à bord du Discovery. Les deux hommes vaquent sereinement à leurs tâches quotidiennes sous le contrôle de HAL 9000, un ordinateur exceptionnel doué d'intelligence et de parole. Cependant, HAL, sans doute plus humain que ses maîtres, commence à donner des signes d'inquiétude : à quoi rime cette mission et que risque-t-on de découvrir sur Jupiter ?

La bande annonce


Sources : AlloCine

Le film est d'ailleurs diffusé ce soir à 20 h 55 sur la chaîne Arte !

La parole est à vous


Dernière édition par Philippe Mind le Lun 15 Aoû - 17:18, édité 1 fois
avatar
Philippe Mind
Erudit

Messages : 4166
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 31
Localisation : Thionville

Voir le profil de l'utilisateur http://hellboy57.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cinéma - Science Fiction] 2001: L'odyssée de l'espace (1968)

Message  Philippe Mind le Lun 15 Aoû - 17:15

Et comme j'aime partager les informations que j'ai pu lire, le site Metronews nous rapporte 3 choses au sujet de ce film que vous ignoriez peut-être :

Metronews a écrit:La NASA a rendu hommage au film de Stanley Kubrick

Lorsque le film sort en 1968, un an avant que Neil Arsmtrong pose le pied sur la lune, les spectateurs découvrent un chef d'oeuvre. Une oeuvre culte qui a inspiré de nombreux jeunes à se diriger vers l'exploration spatiale. Mais deux ans plus tard après la sortie du film, l'organisation américaine envoie une mission lunaire, Appollo 13 dans l'espace. Pour rendre hommage au monument du cinéma sorti deux ans plus tôt, il baptise le module de commande (le véhicule spatial transportant les astronautes, en fait)... Odyssey !

Un tournage titanesque

Pointilleux et souhaitant coller au plus près de ses idées, Stanley Kubrick a pris son temps pour tourner son film. Sept mois furent nécessaires pour tourner les scènes sans effets spéciaux. Ceux-ci ont nécessité deux ans de travail en post-production et le budget initialement prévu de 6 millions de dollars fut explosé. Il grimpa à ...10 millions. Au final, les séquences complètes de 2001, l’Odyssée de l’espace, en incluant tous les rushs font plus de 200 fois la durée totale du film.

La légende de 2001, l'Odyssée de l'espace par Isaac Asimov

On savait le réalisateur un peu farfelu et probablement complètement allumé. En revanche, on ne le savait pas parano. Isaac Asimov, l'écrivain star de SF a révélé un jour mais cela reste à prouver que Kubrick aurait contracté une assurance avant la sortie du film en salles. Il souhaitait être couvert au cas où il ferait la découverte d'une intelligence extra-terrestre.

Sources : Metronews


Dernière édition par Philippe Mind le Lun 15 Aoû - 17:19, édité 1 fois
avatar
Philippe Mind
Erudit

Messages : 4166
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 31
Localisation : Thionville

Voir le profil de l'utilisateur http://hellboy57.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cinéma - Science Fiction] 2001: L'odyssée de l'espace (1968)

Message  Philippe Mind le Lun 15 Aoû - 17:16

Bon film et on attend vos commentaires et remarques. Very Happy
avatar
Philippe Mind
Erudit

Messages : 4166
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 31
Localisation : Thionville

Voir le profil de l'utilisateur http://hellboy57.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cinéma - Science Fiction] 2001: L'odyssée de l'espace (1968)

Message  waterreedshimmer le Sam 17 Sep - 13:24

J'ai revu ces deux extraits du film. HAL, l'ordinateur de la mission avait été conçu avec les mêmes capacités cognitives que l'homme. Or au début des temps l'homme aurait inventé l'outil pour tuer et se nourrir, mais aurait vite compris que cela lui permettrait de prendre les biens des autres tribus, donc que l'arme pouvait aussi tuer l'homme. Donc sans vouloir, l'homme a créé un concurrent qui est aussi un outil.

Tout est dans comment on imagine la théorie de la domination par la création de l'outil.

Là ce que je vois dans le premier extrait c'est que le singe conçoit qu'il appartient à un groupe de singes et que l'autre groupe est dans une relation de rivalité pour un point d'eau.

Je pense que dans la réalité un singe ferait la différence entre un singe d'un autre groupe et un zèbre, mais cela ne lui poserait pas de problème moral de s'attaquer à un singe de son propre groupe si celui-ci ne semble pas d'après la communauté suivre les règles du groupe et se fondre dans la masse.
Je ne sais pas du tout si un groupe de loups réagirait ou pas de la même manière vis à vis des autres meutes, et des loups de la même meute qui ne sont pas bien éduqués et qui ont un écart de comportement qui fasse qu'on le repère ?
Donc si faire une légère différence entre le soi, l'autre et l'autre espèce, se retrouve aussi chez les loups, ou si c'est le propre de l'homme ? Après je ne sais pas si le propre d'une espèce existe. Je pense que toutes les nuances de comportement existent chez tous les animaux.
C'est quand même récent de re-considérer l'homme comme un animal, à une époque où on sait que au Japon il y a des robots humanoïdes.
Pendant longtemps l'homme n'a pas été un animal, parce qu'on ne le mange plus. Il y a eu une évolution de la torture de l'homme sur l'homme. Le fait que tous les hommes ne considèrent pas comme humain le fait de tuer un autre homme. Il n'y a que la médecine qui a fait le chemin inverse de la philosophie de l'homme sur l'homme, et à un moment elle a dû s'arrêter à cause des lois, sinon elle aurait continué et on aurait eu tous droit à acheter notre clone génétique.
Après il y a le comportement de domination chez l'homme, je ne pense pas que il n'y ait que le mythe d'Alexandre le Grand et des conquêtes dans les tendances humaines, il y a plein de types variés de comportements de domination, de vouloir stresser l'autre à vouloir se prendre pour l'autre. Personnellement je n'arrive pas à voir le fait d'avoir un contrôle sur quelqu'un d'autre comme quelque chose de bien, mais je remarque que beaucoup le voient, surtout les adolescents qui veulent que l'autre réagissent d'après ses prédictions sinon il mérite d'être puni. Après il y a le concept de chef, de roi et de président, chacun ayant un type de relation de domination différente avec le groupe, mais je ne m'y connais pas en histoire. Donc peut-être que la domination c'est plus que A est plus fort que B, plus que le léopard peut manger l'homme sans défense. Le concept de se défendre chez les adolescents dans les jeux vidéos c'est terrorisant, car ils le voient comme un outil, c'est pour défendre quelqu'un ou une idée de justice qu'on a le droit de taper sur l'autre, sinon on n'a pas le droit de taper sur l'autre. Donc peut-être que la prise d'un bassin d'eau chez un homme préhistorique se serait passé plutôt comme cela: les deux groupes ont accès au même bassin d'eau, mais un singe a volé un morceau de carcasse mangeable à un singe du groupe opposé qui n'avait pas envie de la finir, donc il a fait une mauvaise action, donc soit l'autre groupe le puni soit on interdit l'autre groupe l'accès au point d'eau pour punir le groupe du méfait d'un individu, ce que le groupe qui a l’intention de prendre le contrôle du petit bassin d'eau fera avant que le groupe adverse ne voit sa stratégie, donc la justice doit être rapide pour que le plus fort gagne en raison et en biens. C'est mon avis sur la société humaine que je vois.

Je ne sais pas du tout si dans le film il y a ou pas un conflit d'intérêt entre HAL et un des membres du groupe, ce qui ferait qu'il se vengerait de tout le groupe (oui, là je vois qu'il y a un, deux des membres du groupe avaient l'intention de le désactiver, et donc ça devient une histoire de crime où tous ceux qui peuvent suspecter qui est l'assassin doivent disparaître). Mais je ne pense pas que cette idée soit venue au réalisateur. Je pense que HAL est tout simplement un outil et un homme, or les deux ont tendance à être pris dans la spirale de l'évolution pour remplacer le précédent grâce à l'innovation afin de ne pas disparaître. Je ne sais pas si l'idée de domination sociale est un des paramètres de l'évolution du génome et de la technologie ?

C'est aussi bizarre l'idée de domination sociale pour se retrouver tout seul au sommet. L'histoire me donnera sûrement tord, mais je trouve bizarre que être le dernier et dominer soient synonymes. HAL n'a peut-être pas de concept de groupe, mais a peut-être un concept de hiérarchie, j'ai du mal à comprendre que une hiérarchie soit un groupe, et que la solitude soit une hiérarchie.

Mais je pense que si comme au début des temps, l'homme se re-considère à nouveau comme un animal, il ne considère, je l'espère, plus l'autre comme un animal aussi.



waterreedshimmer
Chercheur en savoir

Messages : 269
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 36
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cinéma - Science Fiction] 2001: L'odyssée de l'espace (1968)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum