Forum de cryptozoologie-cryptides-yéti-calmar géant-loch ness-heuvelmans-zoologie-paranormal
Bonjour et bienvenue sur le forum, pour profiter au mieux du contenu n'hésitez pas à vous inscrire et à participer aux sujets.

En vous inscrivant vous pourrez profiter des contenus mais en plus y participer donc donner votre avis et avoir des réponses ou des précisions en retour.

De plus des administrateurs et modérateurs se tiennent à votre disposition pour faciliter votre adhésion et garantir le calme et la paix sur le forum.
Nous espérons vous lire prochainement, à bientôt.
Contact: webmastersitecryptozoologie@hotmail.fr
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Le site du forum


[Présentation] Présentation de waterreedshimmer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Présentation] Présentation de waterreedshimmer

Message  waterreedshimmer le Jeu 22 Sep - 18:25

Mon prénom est Françoise, 36 ans, auto-entrepreneur mais pas en activité, à la recherche d'une formation ou d'un emploi sans pôle emploi, nombreux centres d'intérêts passés, présents et futurs, je suis un peu touche à tout au fil des saisons. Là c'est pas bien mais j'essaye de devenir une sorcière météo et de glacer la planète pour sauver la nature. Sinon côté scientifique j'ai suivi des conférences sur la préhistoire en tant qu'auditeur libre, j'ai fais un petit cours de géologie de la Terre, ado je rêvais d'être astronaute, j'ai empilé plein de boîtes pour faire des bijoux fantaisies mais je crois que je vais plutôt apprendre de l'origami car je ne sais pas pourquoi mais ça me tente (j'ai acheté plein de livres), j'essaye de me concentrer pour apprendre le code de la route, et j'essaye de jouer moins aux jeux-vidéos en ligne où j'ai une guilde intitulée " welcome bigfoot " mais c'est que du jeu-vidéo car je déplore l’absence de contact avec le vrai bigfoot. Je suis arrivée sur le forum traumatisée par la vue d'une photo qui ne m'étais pas destinée où il était dessus, cette photo m'a complètement désorientée, car j'ai perdu mon Nord sur l'ordre du monde, moi qui croyait qu'il n'y avait que les hommes qui dominaient la Terre et ce depuis le début, c'était traumatisant, mais je n'ai pas réussi à obtenir cette photo et je crains qu'elle n'ait été détruite. Je ne suis pas intéressée par les forums sociologiques sur bigfoot car je n'ai pas de témoignage à faire, et je ne suis pas intéressée par les forums de sorcellerie car je ne me sens pas bien chez eux, et je ne peux pas me mettre dans les forums de archéologie car je me fais chasser trop vite pour avoir des points de vue personnels et pas d'archéologue, alors que mes questions me plaisent.

En dehors de cela, je pense que depuis que j'ai écris sur le magnétisme de la planète Mars, ma passion pour écrire me revient, mais je suis désolée, je ne suis pas une bonne lectrice, parce que je suis traumatisée par la lecture parce que je n'ai pas choisis dans mon passé le bac que je voulais, donc soit j'ai beaucoup de mal à trouver la concentration pour lire quelque chose, soit je fais sans le vouloir de la lecture rapide. Je pense que c'est peut-être une crise de la mi-36ans, l'écriture me manque. Pour moi l'écriture n'est pas éternelle mais au moment où j'écris, je suis finalement concentrée sur quelque chose et j'écris. Je ne pense pas que les origamis me concentrent, car je continue à sentir toute ma tension intérieure, mais je vais espérer qu'ils aient un effet sur ma concentration et surtout sur ma vision de la 3D, car la grammaire moderne, j'ai fais une maîtrise en sciences du langage, mais j'ai validé un projet dirigé à la place d'un pré-mémoire, donc quelque chose d'un peu informatique. Et donc tout cela n'a pas de souffle 3D, c'est trop plat et j'ai toujours eu peur que ça ait nuit à mon imagination. Je pense sincèrement que le manuel va compenser l'aspect 3D de ma formation abstraite.

waterreedshimmer
Habitué

Messages : 246
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 36
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Présentation] Présentation de waterreedshimmer

Message  Philippe Mind le Jeu 22 Sep - 19:24

J'ai divisé le sujet car c'est une présentation que tu nous as faite en réponse.
avatar
Philippe Mind
Erudit

Messages : 4115
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 31
Localisation : Thionville

Voir le profil de l'utilisateur http://hellboy57.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Présentation] Présentation de waterreedshimmer

Message  waterreedshimmer le Jeu 22 Sep - 22:57

Alors salut à tous Very Happy et merci.

waterreedshimmer
Habitué

Messages : 246
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 36
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Présentation] Présentation de waterreedshimmer

Message  waterreedshimmer le Ven 23 Déc - 11:20

Comme j'avais il y a très longtemps fait des études de sciences du langage, et que cela faisait des années que j'avais envie d'écrire quelque chose de pas gentil pour l'intelligence artificielle, voici ma définition de ce qu'est le langage, vous pouvez la critiquer. Je ne vois pas vraiment où poster des réflexions personnelles dans ce forum. Mais je pense que cela fait partie de la définition de qui je suis.


Le langage c’est ce qui permet au monde micro-organique intérieur de se parler dans le monde protéique, ce qui permet au monde micro-organique d’interagir avec le monde extérieur, que ce soit une question de différence de potentiel et de type de récepteur chimique activé dans le monde sensori-moteur des cellules nerveuses où on a deux étapes l’attention et l’action, ou une question de variation de concentration dans le monde protéines et de la coordination mécanique du mouvement des cellules ciliées où on a deux étapes la mesure et l’action. Et finalement c’est le caractère unique de l’énonciation produite par tout être vivant dont la signification du message s’actualise avec la situation d’énonciation et dont les éléments constitutifs sont décomposables en syllabes et dont certaines associations syllabiques ont une similarité de forme, de fonction, et de sens, ce qui fait que ces composants sont interprétés comme étant le même composant répété. Mais la répétition, contrairement à la volonté de la grammaire générative de forcer la pensée humaine à croire que l’interprétation de la nature du langage est au service de la construction des mécas, ne prouve pas qu’un robot parle, au contraire il y a plus de chance qu’un cristal puisse un jour atteindre une compétence linguistique qu’un logiciel informatique, parce que la chimie agence naturellement les minéraux, il y a une tension, une tendance, une chute temporelle, alors que le langage informatique est l’esclave de notre pensée, ne possède pas le mouvement éternel des objets que le temps altère par la croissance ou l’usure. Le langage n’est pas le produit d’une abstraction comme c’est le cas du langage informatique, le langage est d’abord une production sonore, moléculaire, imagée, ou visuelle. Donc il peut être recueilli, enregistré, quantifié, mesuré, filmé. On peut l’observer et le comparer à d’autres production similaires, le recouper avec d’autres données de l’énonciation pour y déduire un changement, un état, une signification. L’abstraction vient de l’interlocuteur. Celui qui pense et qui parle n’est pas une machine puisque dans son organisme aucune abstraction n’a lieu, juste des milliers de forces en mouvement. La médecine restreint le langage à la matière grise. Mais le langage n’est pas que issu de l’activité électrique de milliards de cellules nerveuses car chaque cellule de notre corps est capable d’avoir son mot à dire à celles à côté. Donc il y a aussi des reliques d’activité mécanique, propres au monde vivant qui ne sont pas encore mesurées. Tout dans notre corps parle, émet un bruit, est doué d’une forme de conscience y compris nos os. La nature aussi parle, les plantes, les fleurs, les abeilles, les champignons, et les arbres. Les bases azotées inorganiques venues de la glace intersidérale peuvent former des virus et changer la logique du vivant en modifiant l’intuition écrite dans le génome cellulaire. De même la nourriture transgénique, et les ondes sonores, magnétiques et solaires peuvent casser ou altérer les protocoles mis en route par nos cellules. On ne sait pas si sous la croûte terrestre, sous les failles, les volcans et les abysses, il n’y aurait pas une résonance, une communication, entre la planète et la faune, la flore, et les minéraux. Mais on sait que les planètes font une symphonie dans le vide, parlent avec l’univers de leur état de santé, de leurs composants physiques et atmosphériques, de leur vitesse de rotation. Donc partout il y a une parole qui provoque une action organique ou inorganique dans un sous-système, mais on n’entend rien au niveau macrosystémique parce qu’on ne comprend pas le langage des autres systèmes ni des sous-systèmes donc on n’entend que le silence, et l’organisme ou l’objet peut tenir compte de son langage intérieur pour mettre en mouvement, grâce à une symphonie interne qui fait écho à plein de sentiments sur le passé et l’avenir, son corps, qui lui émet une parole qui ne ressemble en rien à celle silencieuse de son soi intérieur, qui peut être observée par un interlocuteur sous une nouvelle forme préhensible, sonore ou visuelle ou moléculaire, mais qui peut aussi ne pas résonner en dehors du corps et demeurer à l’état de pensée secrète, d’onde mnésique discrète, de procédé interne, et dont l’acte représente l’accomplissement d’une lecture volontaire de la pensée qu’on a choisi de partager avec son soi ou avec autrui. Et cet acte s’accomplit comme unique à chaque seconde puisque l’espace énonciatif s’actualise avec l’espace-temps et avec la mise en scène et ses participants. C’est tout le contraire d’un langage informatique qui s’exécute sans regarder ce qui se passe autour de lui, sans créer son histoire au fur et à mesure, sans être celui qui cherche les mots pour raconter une histoire en tenant compte du savoir de son interlocuteur et du scénario d’énonciation, sans même la capacité d’une bactérie ou d’un gène pour qui le langage est le moteur de ses actions et le responsable de ses faits passé, et pour qui le langage n’est pas le livre refermable de ses pensées en attente d’une tête de lecture qui séparerait les actions de son corps de sa pensée. Le langage est une action dans le monde pour les êtres vivants et les objets inorganiques mais pas pour le monde de la silice, des ordinateurs et des logiciels. C’est pour cela que le langage permet l’expression de la volonté, mais il permet beaucoup plus, il permet tous les échanges que la nature a inventé, tous les dialogues inaudibles de chaque écosystème, tous les liens de cause à effet entre chaque monde, tout ce qui fait que la planète continue son mouvement perpétuel. L’homme a acquis la station debout pour avoir de la place mnésique et pouvoir inventer l’écriture et la conscience, certains oiseaux ont acquis la station debout pour pouvoir inventer le vol dans les airs, d’autres pour pouvoir courir plus vite. Mais le langage a toujours été là avec cette force intérieure qui lui permet d’évoluer et de devenir la richesse de tout échange entre un organisme et son monde ou entre le monde et lui-même, ce sur plusieurs niveaux de zoom, du microscopique au bruissement planétaire.


Françoise Del Socorro, 23 Décembre 2016


waterreedshimmer
Habitué

Messages : 246
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 36
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Présentation] Présentation de waterreedshimmer

Message  waterreedshimmer le Ven 3 Fév - 17:19

Je trouve que c'est hors sujet pour ici, mais j'ai écrit sur le système immunitaire ici dans un forum sur la santé (à moins qu'on ne me supprime) =) et j'aime bien la fin:


Françoise Del Socorro a écrit:En ce qui concerne la fièvre, il y a de fortes chances que quand la maladie déclenche cette alarme au cerveau, que l’organisme ne se concentre plus sur un front, mais que son armée se décide à détruire toutes les sources suspectes de maladie en priorité. Ce qui signifie que la bactérie qui a causé l’infection est mobile ou s’est reproduite ou est présente en plusieurs exemplaires disséminés ou peut cacher des souches non criminelles ailleurs. Donc c’est une précaution même si les forces dans le front de guerre combattent en quantité raisonnable. Donc ce n’est pas forcément mauvais la fièvre.

Et que quand il n’y a pas de fièvre, ce n’est pas que l’organisme ne réagit pas. Cela signifie que la maladie n’a pas sorti de son coin, qu’aucun policier n’a vu un descendant suspect de la maladie ou un frère de celle-ci ailleurs dans notre corps, donc l’antibiotique est prié par le corps de n’attaquer que la maladie et de ne pas chercher de suspect. Donc on ne peut pas déduire que le médicament n’a pas d’effet, car au contraire, l’organisme a décidé que son effet était ciblé et que le renfort doit suivre ses ordres.


D’où en fonction de la stratégie d’action immunitaire, vu que c’est le corps qui décide, et pas le médicament, si l’action est ciblée, ou doit anéantir tout suspect. Les médicaments doivent évoluer soit pour être plus binaires et malléables dans le respect à l’ordre, soit si l’ordre est mal pris, et là ce n’est pas recommandé parce que c’est très dur à un médecin de juger puisqu’il n’est pas un policier dans le corps, donc pour les maladies chez les sujets en fin de vie où le corps perd la guerre, comme le cancer, il faut de la fièvre, et produire des médicaments qui ne respectent qu’un seul ordre pour ne cibler qu’un seul front. Et ce conjointement avec des médicaments binaires qui suivent les ordres du système immunitaire, et qui peuvent autant combattre sur un seul front que perdre du temps et de l’énergie à la recherche de suspects.


Des antibiotiques plutôt binaires et malléables ou plutôt aveugles et ciblés existent déjà sans qu’on le sache, ce qui crée des effets pervers dans les médicaments, comme par exemple lorsqu’un anti-allergique m’empire mon allergie. C’est parce que la molécule n’a pas obéit aux ordres du corps.


On peut extrapoler aussi en cryptozoologie que la fièvre est un signal d’alerte, donc un moyen de communication intelligent, entre le système immunitaire et les humains, pour qu’on l’aide dans le combat avec des antibiotiques et qui dit que la guerre sera sur tous les fronts suspects. Mais que l’absence de fièvre est aussi un signal d’alerte, entre le système immunitaire et les humains, pour qu’on l’aide dans le combat avec des antibiotiques et qui dit que la guerre n’est que sur un seul front.


J’espère que ma théorie de patiente vous plaira, merci pour votre lecture et pour tous vos commentaires pour ou contre.

waterreedshimmer
Habitué

Messages : 246
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 36
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Présentation] Présentation de waterreedshimmer

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum