Forum de cryptozoologie-cryptides-yéti-calmar géant-loch ness-heuvelmans-zoologie-paranormal
Bonjour et bienvenue sur le forum, pour profiter au mieux du contenu n'hésitez pas à vous inscrire et à participer aux sujets.

En vous inscrivant vous pourrez profiter des contenus mais en plus y participer donc donner votre avis et avoir des réponses ou des précisions en retour.

De plus des administrateurs et modérateurs se tiennent à votre disposition pour faciliter votre adhésion et garantir le calme et la paix sur le forum.
Nous espérons vous lire prochainement, à bientôt.
Contact: webmastersitecryptozoologie@hotmail.fr
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Le site du forum


Poème d'une copine qui vit dans le désert australien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Poème d'une copine qui vit dans le désert australien

Message  waterreedshimmer le Ven 28 Oct - 12:11

Cette copine-là à moi (la seule que j'avais vraiment) est parti vivre avec les autochtones australiens au beau milieu du désert australien, bien après là où finit la civilisation, je ne saurai pas dire grand chose sur sa nouvelle vie. Je sais juste qu'elle enseigne aux petits autochtones (à mon avis ce sont des indiens, car son truc a toujours été les indiens, mais avant elle aimait ceux d'Amérique du Nord, mais ils buvaient trop, alors finalement ça a été l'Australie) à chasser des fourmis dans le désert et elle leur cuisine des queues de Kangourou, mais elle a trouvé un travail rémunéré dans le secteur de l'art, mais elle n'est pas artiste. Elle n'a jamais chassé quoique ce soit avant cette vie-là, elle était plus parisienne que moi, mais son truc n'est pas la nature, mais les hommes et les cultures primitives, elle aime l'art et les rites primitifs, elle avait étudié l'Ethnologie, mais elle compte vivre comme ses sujets et non pas les étudier, et si possible ne jamais revenir car elle est heureuse loin de la civilisation, des médecins, de l'électricité, de tout ça. ça peut paraître bizarre mais elle est partie avec un français car elle ne s'imaginait pas vivre sans un copain français, d'abord c'était elle qui l'a suivit dans son travail en relation avec la géologie pour sortir de l'hexagone, maintenant c'est lui qui doit se démerder pour la suivre et trouver du travail là où elle en trouve facilement parce qu'elle veut cette proximité avec des gens authentiques. C'est pas facile niveau VISA de s'implanter dans un pays étranger, surtout qu'elle a choisit après le bout du monde, mais elle y vit légalement, je crois depuis 2012 - on est en 2016. Elle ne raconte pas mais sûrement les autorités locales doivent essayer d'urbaniser peu à peu ce qui reste de mode de vie primitif, mais elle apprend leur langue orale avec eux et je pense qu'elle se sent du côté des indiens, elle est l'opposé de moi, elle ne voit pas le danger.


*-*

Le Désert et l'Ici

Pourquoi le Désert

Est-ce l'Espace ?
 A chaque Colline,
   on se sent Aigle...

Serait-ce pour les Éclairs ?
Le Vent,
La Poussière
L'Étonnement ?

...Pour l'Horizon ? ...Ou les Arbres nains
si fragiles
-Mystère de la vie au sein de l'Aride-

Peut-être pour ce Rouge qui ne déteint
pas
Et qui apparaît le soir dans les Nuages,
quand il y en a !

Pour le Ciel bleu ?
...Ou la Chaleur
qui rend Vivant,
Tord et Berce ?

Pour la Voie lactée
qui ne manque aucune nuit ?
Et les Etoiles ? Des Feux d'artifices ici,
qui ne s'éteignent jamais !

C'est sûrement pour la Chasse !
Tout ce que vous ne seriez voir
si vous n'appreniez pas à le connaître.
   -Le Savoir-

Mais aussi ; le Travail sur Soi,
Vivre là,
       demande un changement,
                                                     -S'Adapter Enfin!-
                                             A quelque chose qui a un sens ! Celui qu'on lui donne...
                                     A des gens qui ont un semblant de Vérité !

 Le Cœur des Gens d'Ici bouleverse
 Leur Générosité est
au-delà
   de ce que l'on peut voir
       Ils sont habités d'une Connaissance magnifique
                   -Qu'elle se perde ou pas-
       ...Il y a cette Réalité Vivante
d'un monde à part
                             Fort et Tiraillé !
                                                     … Comme si les esprits veillaient toujours...  ….
                                   -L'incroyable Certitude d'une Profondeur que l'on ne mesure pas-

J'ai eu cette connexion.
                                     Ici. Pas Ailleurs !
   Je ne me suis jamais sentie aussi Chanceuse,
aussi Bien – Et Dans l'Apprentissage- si Reconnue, aussi Vivante...
                                                                                         et du fin fond...!
                                                                                                                   -S'il y en a un ? -U !!!

Ou Peut-être...
                     Ici, Je me suis Reconnue ?


Je ne sais pas !
                                                           ...La Magie est
                                                         Et c'est ici que je la vit! ! !


Copyright: Christine Heurtault, 20 Octobre 2016 (ma copine de fac)


Dernière édition par waterreedshimmer le Ven 28 Oct - 14:37, édité 2 fois

waterreedshimmer
Habitué

Messages : 242
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 36
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poème d'une copine qui vit dans le désert australien

Message  Armand Le Biar le Ven 28 Oct - 13:28

Es-tu certaine qu'il y a des indiens en Australie ?
avatar
Armand Le Biar
Indispensable

Messages : 723
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poème d'une copine qui vit dans le désert australien

Message  waterreedshimmer le Ven 28 Oct - 13:32

Elle m'a dit que c'étaient des autochtones.

Cette vidéo n'a rien à voir avec elle mais c'est l'endroit où elle " habite ", à Yuendumu, elle connaît probablement tous ces gens.


J'ai aussi visionné le dessin de cette dame qui ressemblait aux dessins de ma copine quand elle vivait ici, elle aimait dessiner le ciel et les étoiles à la Van Gogh, car elle adorait le musée d'Orsay, même si on ne voit pas vraiment les étoiles à Paris. Je ne vais pas chercher à obtenir des détails, car comme je suis une végétarienne qui mange du poisson, le monde de la chasse me bloque le cerveau. Donc je pense aux dessins de ma copine, à la peinture de Van Gogh, la Nuit Etoilée sur le Rhône et aux musiques d'Enya comme Echoes in The Rain ou The Humming qui parlent tout le temps de points lumineux, d'étoiles car sa compositrice était allée sur les îles de Sark entre la France et l'Angleterre où les gens vivent pareil au 19ème siècle sans électricité et avec une civilisation d'avant la révolution industrielle. Je ne sais pas pourquoi mais en effet à mon avis le ciel étoilé avec de l'énergie dans les étoiles c'est un thème féminin. Je ne me suis jamais cherchée, l'idée de se chercher je l'ai découverte en France, et c'est peut-être parce que je comptais vivre sans être moi que je me suis retrouvée coupée de la société. Et c'est à cause de la solitude que je me cherche. Mais elle c'est tout le contraire, elle ne se cherche que comme un être social, pas moi, et elle se trouve comme un être social, alors que moi je n'ai rien trouvé. Elle est heureuse au bout du monde. Je suis malheureuse à Paris mais je ne rêve pas de vivre comme dans le passé ni de redevenir totalement sauvage, pour moi l'argent ne m'importe pas, mais je ne suis pas nostalgique, moi si je pouvais, mais je n'ai pas le courage de faire du n'importe quoi de ma vie, je partirais dans un endroit de rêve comme Tahiti, mais pas pour survivre. Elle voit la survie comme une vie, comme un début de quelque chose de grand. Elle se débarrasse de son ethnocentrisme. Elle n'a jamais été d'accord avec aucun livre ni aucun post internet car elle a toujours trouvé que les gens avaient un point de vue trop fermé, trop erroné, trop loin de la réalité, mais je ne sais pas juger. Elle m'a beaucoup écrit mais je n'ai pas beaucoup lu. Elle est heureuse, les gens sont généreux. Elle ne le voit pas, je pense qu'il y aura toujours des gens qui ne seront pas généreux pour faire crever les autres, comme dans les crashs d'avion où les gens se tuent et se mangent pour survivre parce que les passagers d'un avion ne sont pas une tribu. La générosité n'est pas quelque chose d'attendu dans la survie car ça permet la vie d'une communauté au détriment de la vie d'un vainqueur solitaire. Elle ne voit pas, elle est peut-être dans le meilleur des points finaux. Autrefois, ces gens-là étaient des nomades, je l'ai vu dans un reportage, même si je ne peux pas toujours choisir les émissions que je veux voir car c'est comme ça. Ce que j'ai vu c'est que au début des temps il n'y avait pas de désert, ils étaient nomades, ils chassaient, puis le désert est venu, ils ont formé des tribus, ils sont morts de soif ou se sont entre-tués comme les tribus celtes en Europe, et que le véritable but de leurs dessins était de faire une carte des points d'eau sur les roches pour partager le prochain point d'eau du désert avec la prochaine tribu qui passe par là, et donc il fallait que ce soit possible de marcher en suivant la carte à mémoriser et arriver au point d'eau juste avant de crever, et si par malheur le point d'eau était asséché, il n'y avait plus d'espoir, car ils avaient trop marché, mais maintenant tout a changé, ils sont devenus sédentaires bien avant qu'elle n'arrive en Australie. Je n'ai pas vraiment lu ses mails, mais je ne pense pas qu'elle m'a parlé de l'eau, peut-être que l'urbanisation les a sédentarisé en canalisant l'eau? Je ne m'y connais pas en indiens, je ne lis pas, peut-être que l'histoire de chaque tribu indienne dans le monde est différente, et que chaque communauté blanche ne les traite pas pareils en matière de liberté de vie sauvage, les autochtones australiens me semblent avoir eu plus de liberté que les autres tribus indiennes autochtones dans le monde, où même si la forêt et les rivières pouvaient encore les nourrir et leur permettre une vie nomade, on les a sédentarisé, au Brésil on raconte que la plupart des indiennes ont été mariées de gré ou de force aux hommes blancs, pour qu'il n'y ait plus deux communautés, aux Etat-Unis j'ai entendu parlé que les cow-boys avaient tué même les femmes et les enfants, et en Australie c'est la ville qui les rattrape car le désert n'a plus rien à leur offrir, ma copine voit le désert comme leur milieu naturel, parce que la forêt et la savane qui était leur milieu naturel a depuis longtemps disparu avec le réchauffement climatique. En fonction de la volonté du gouvernement et de leur argent, la future urbanisation sera ou trop lente ou trop rapide, peut-être que dans 10ans ma copine se retrouvera à nouveau dans une grande ville ? Elle deviendra nostalgique de cette vie de sauvage surtout que si la ville n'enseigne pas un métier aux autochtones, eux qui étaient une tribu, sont une communauté, deviendront des mendiants car l'argent fera de plus en plus la différence, la relation à l'argent et l'idée d'acheter la nourriture pour soi remplacera la relation à la nourriture non monétarisée et l'idée de partage pour vivre dans le désert. Mais il y aura des médecins, des médicaments et de l'hygiène donc le taux de mortalité baissera. La deuxième chose qui pourrait tous les sauver ce serait le refroidissement climatique, si la température baisse et que la nature revient, et que la volonté y est dans le coeur de ces hommes, ils re-deviendront nomades, et vivront de la vrai chasse au gibier, là ce sont des maigres proie même si pour eux et pour elle c'est la seule réalité possible en matière de chasse, et donc pour eux tous c'est génial, le fourmis, les lézards, etc, mais bon les goûts et les couleurs ça ne se discute pas. La nature met du temps à se régénérer. Dans 10 ans on verra si la verdure reviendra dans le désert ou si la ville s'implantera dans le désert, parce que si rien ne change, ce ne sera bon pour personne. Et moi je tiens à ma copine. Je sais que le changement détruit les modes de vie passés, mais que ce soit par la forêt ou par l'urbanisation, il faut que le désert devienne vert ou gris, pour qu'une vie humaine structurée par une société continue à être possible, espérons seulement que ils fassent tout leur possible pour que ces gens là ne se désolidarisent car l'argent ré-organise la société, de même que la forêt, l'un crée des fossés entre individus, et l'autre crée des fossés entre groupes.

waterreedshimmer
Habitué

Messages : 242
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 36
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poème d'une copine qui vit dans le désert australien

Message  waterreedshimmer le Dim 30 Oct - 20:48

Etant dans le passé une spameuse professionnelle, je vais essayer de la pistonner car j'ai des contacts pour moi qui ne me servent à rien vu que je n'ai pas le profil de l'aventurière dernier cri ni un master 2, mais elle en a un. Et avec la fusion entre la préhistoire et l'ethnologie, même si je contacte le mauvais département, le seul que je connaisse, ça pourrait le faire. Après si ils m'envoient promener ou ne me répondent pas, de toutes les manières elle ne m'a rien demandé, alors on ne perd rien. C'est moi qui veut. Au moins ça lui fera une lettre de ma part. Si elle n'a peur de rien, on verra. Mon argumentation sera très soporifique, mais j'essayerais le tout pour le tout et je mentionnerai qu'elle s'exprime à l'ancienne en français. Je les ai déjà vu prendre des moins aventuriers qu'elle. Leur choix est strictement politique. C'est fait. Au moins j'ai essayé.

waterreedshimmer
Habitué

Messages : 242
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 36
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poème d'une copine qui vit dans le désert australien

Message  Armand Le Biar le Jeu 3 Nov - 11:46

Bon une critique à ton texte du 28 octobre, tu dois faire des paragraphes avec des espaces entre sinon cela fait un gros pavé indigeste pour une lecture sur un forum.
avatar
Armand Le Biar
Indispensable

Messages : 723
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poème d'une copine qui vit dans le désert australien

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum