Forum de cryptozoologie-cryptides-yéti-calmar géant-loch ness-heuvelmans-zoologie-paranormal
Bonjour et bienvenue sur le forum, pour profiter au mieux du contenu n'hésitez pas à vous inscrire et à participer aux sujets.

En vous inscrivant vous pourrez profiter des contenus mais en plus y participer donc donner votre avis et avoir des réponses ou des précisions en retour.

De plus des administrateurs et modérateurs se tiennent à votre disposition pour faciliter votre adhésion et garantir le calme et la paix sur le forum.
Nous espérons vous lire prochainement, à bientôt.
Contact: webmastersitecryptozoologie@hotmail.fr
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Le site du forum


Le mystère des chondrites terrestres et autres scories non météoritiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le mystère des chondrites terrestres et autres scories non météoritiques

Message  waterreedshimmer le Mar 18 Juil - 21:45

Partie 1 – La rencontre

J’ai trouvé au niveau de la terre organique dans un chemin débroussaillé sous un petit tas de petits bouts de bois récents, épais et sans feuilles, 9 minuscules petits bouts de pierres friables qui s’effritent en poussière, quelque part en France.

Il s’agit de mes premières fausses météorites, qui sont peut-être des chondrites terrestres, et que les anglais appellent de scories car par scories ils désignent des pierres quelconques sans aucun intérêt géologique et encore moins météoritique, et l’effet psychologique c’est comme la pyrite qui est l’or des fous, c’est la météorite des fous. En France on dirait plutôt le mot caillou, car le mot scorie revêt  un contexte de bombes volcanique.

Et j’ai beaucoup aimé car un soir, j’ai dormi dans le salon avec mes cailloux sur la table et ils se sont transformés en étoile blanche, mais je n’ai pas vraiment osé regarder ce qu’il se passait et je n’ai pas refait l’expérience de dormir à côté de mes cailloux ordinaires.

Leur formation géologique peut être très diverse, ce sont des pierres détritiques, en cours de transformation, peut-être déplacées par des humains ou peut-être pas, celles qui contiennent un fort taux de nickel et de fer peuvent être fusionnées par l’homme pour enlever tous les autres minéraux saillants et matériaux organiques afin d’obtenir une minuscule quantité de métal, les autres ne sont que des cailloux ordinaires apportés par la mer, la désagrégation des roches ou le jardinage qui sont à leur tour désagrégés par des plantes qui y puisent leurs minéraux.

Pour ce qui est du côté agrégation, la foudre, les fils électriques, ou quelque chose qui a polarisé naturellement ou artificiellement la terre organique peut avoir formé ces cailloux. Et seulement en contexte géologique, non présent ici, on peut les associer à des filons et des veines de métaux dans les roches dont je ne saurai préciser la cause. Ce ne sont pas des météorites parce que les minéraux sont saillants, l’objet est friable, les pores n’ont pas été érodés par l’entrée atmosphérique, il y a peut-être du quartz, même si l’une des faces de l’un deux semble avoir subi un choc thermique énorme qui l’a un peu fondu et qui lui a laissé un semblant de croûte noire. La foudre peut avoir fait cela.

A mon avis en-dehors du contexte géologique, comme le champ magnétique des magnétiseurs ne tourne pas dans le même sens que le mien, ce qui guérit les humains me déstabilise. J’ai été heureuse de découvrir que le champ magnétique ascendant de ces pierres, qui pourtant me font peur,  ont un effet de guérison sur mon champ magnétique. Donc, pour moi j’ai trouvé le type de pierre qui me complète alors que celles qui aident les personnes normales ont un rapport de choc bilatéral avec moi. Je ne sais pas dire si le champ magnétique de ces cailloux est unipolaire comme celui de Mars, mais il y a des chances ?

Alors, dans ce cas, la Terre a déjà connu des champs magnétiques superficiels qui ont façonné le globe à un champ unipolaire général et qui a été aussi à l’origine de la vie sur Terre. Puisque de mémoire une cellule ou un organisme unicellulaire se définit aussi par une différence de potentiel, peut-être de -70mv (?), entre le cytoplasme et le milieu extra-cellulaire au repos, et probablement aussi il doit exister une différence de potentiel entre l’espace nucléaire et le plasma interne de la cellule.

D’où même si j’ai peur, j’accepte de me lancer dans l’étude de ce enième monstre qui m’a contactée indirectement en me faisant trouver ces pierres sur mon chemin et qui probablement est un être de lumière et qui témoigne du fait que l’exposition à des champs magnétiques nouveaux (le wifi, les autres ondes) ou ancestraux (si la Terre peut devenir unipolaire par moments) récurrents a un effet physiologique que les entreprises cachent, a un rapport avec l’apparition de l’électricité (poissons), des différences de potentiel (cellules) de nature organique, et avec l’horloge biologique (lié à la lumière du soleil), donc il n’y a pas que le nucléaire qui fait les mutants, c’est la vie.

Je complèterai cet article avec tout ce que je pourrais trouver sur le sujet ainsi qu’avec des études ésotériques en observant l’effet sur les pendules de diverses matières lorsqu’on les approche à ces objets et que je propose d’interpréter comme étant des mesures de magnétisme autres que à la magnétite. Donc on va le faire peu à peu. J’ai beaucoup d’articles ouverts à finir. Espérons que j’aurai la concentration nécessaire pour vous avancer un peu dans ce dossier. Et mes cailloux, vous aurez des photos, mais je ne les montrerais personnellement à personne.

Et vous imaginez que ce que j'ai nommé Homo luminae dans l'autre article serait un homme préhistorique imaginaire qui a commencé à subir les effets du champ magnétique unipolaire, tout comme ces êtres de lumière que je n'ai pas rencontrés. Puisque je n'ai que rencontré des cailloux ordinaires. Mais en réalité on a été des Homo luminae à plusieurs reprises dans l'histoire de l'humanité même si la dernière fois était quelque part dans le premier millénaire et a été associé à des phénomènes religieux. Mais je ne vais pas étudier le côté divin et peut-être pas le côté martien, juste le côté ésotérique (interprétation personnelle) et scientifique. C'est déjà beaucoup.

Fin de la partie 1.

Voici les photos:

  1. Ici des photos des cailloux ordinaires trouvés en question, je ne suis pas sûre que ce soient des chondrites, mais peut-être, certains bouts font vaguement penser à une météorite.

  2. Ici les pendules que je compte utiliser pour mesurer à ma façon (ce ne sont pas des mesures admises en sciences) le magnétisme. Je n'ai jamais essayé cette méthode que j'ai inventé dans mon imagination, certains matériaux ont une composition douteuse:
    - un magnet de mauvaise qualité probablement mélangé à du plastique
    - du cuivre (mais c'est peut-être du laiton galvanisé avec du cuivre)
    - du fer (le mot en français pour désigner cela m'échappe, j'ai paper clip en anglais), l'alliage est inconnu
    - de l'aluminium, aucune idée s'il s'agit d'un alliage ou s'il y a une galvanisation
    - des coquillages, aucune idée de leur origine, mais blanchis, ayant perdu leurs couleurs originales
    - du plomb probablement, ou une sorte d'alliage en laiton qui est très lourd
    - des graines, elles viennent de l'Amazonie, aucune idée du fruit, ni de l'arbre
    - du bois noir, probablement africain, peinture, vernis, composition incertaine
    - des pierres translucides, ça peut être du cristal de roche ou du ver imitant le cristal de roche
    - de l'ambre
    - de la céramique blanche peinte
    - quelque chose qui est soit de la porcelaine soit une céramique blanche de meilleure qualité, composition chimique inconnue
    C'est déjà un assez large spectre pour mesurer les réactions électro-magnétiques.

  3. Ici d'autres instruments de mesure:
    - Des loupes, j'ai une petite loupe plus puissante mais les piles ne marchent plus. Alors ce sera avec des loupes ordinaires. Il y a longtemps, je les avais observés un peu à la petite loupe, aucune idée si la pile qui ne fonctionne plus est une conséquence après un délai? Parce que, je n'ai pas les mots pour les objets électriques, mais l'une des multiprises de l'ordinateur, n'a que le maître qui fonctionne, et plus les esclaves, son disjoncteur a peut-être sauté dans la partie esclaves, parce que à un moment j'avais posé la boîte à cailloux sur mon ordinateur, puis je l'ai enlevé, puis la partie esclave a un peu fonctionné, puis elle s'est arrêtée de fonctionner après quelques minutes. Mais étant à la recherche d'un travail, je n'ai pas les moyens de résoudre mes petits soucis techniques de piles et disjoncteurs, mais j'ai appris la leçon, que mes petits cailloux ont peut-être un effet néfaste sur eux. Je n'ai pas de place chez moi pour disposer d'un microscope, alors les minéraux, je vais bien les chercher sur internet, mais ce sera à l’œil nu.
    - Des outils de mesure, j'aime bien l'outil pour mesurer la taille de mes perles de rocaille, mais je ne connais pas son nom, c'est mon plus précis. Des règles et un papier où j'ai colorié les 1cm.
    - Des fiches que je vais remplir à ma façon, puis je vous donnerai la synthèse.
    - Une balance, elle marche bien pour mesurer le 1g pour mes feuilles A4, par contre pour ressentir la présence de mes cailloux, elle est défaillante. Peut-être ont-ils de l'anti-gravité ou sont-ils trop petits ? Ou alors il y a une interférence avec le mécanisme de la balance.
    - ça je n'ai jamais essayé car je ne suis pas mentaliste, c'est un oiseau en plastique sur une bouteille de pyrite, on peut l'utiliser pour mesurer l'électricité statique, un peu comme la lévitation, l'attraction ou la télékinésie.
    - Mon inclinomètre fait par moi, ça sert à mesurer les angles.
    - Ma boussole, en principe elle marche. Et elle est magnétique.
    - On a besoin d'objets de comparaison. Mes pseudo-chondrites terrestres viennent de la France. Les mesures seront comparées à celles d'une ammonite fossilisée (peut-être minéralisée avec deux couleurs: grise et argile) achetée à un musée en Écosse, et d'une ammonite pyritisée achetée à un musée en Suisse. Généralement les Musées d'Histoire Naturelle achètent au travers des boutiques indépendantes ces articles à l'étranger, en Afrique du Nord, où il y a moins de règles pour les fossiles, mais ce n'est pas notre problème. L'intérêt c'est qu'ils ont des millions d'années du point de vue de leur orogenèse, alors que mon objet peut aussi bien avoir une origine quaternaire humaine ou naturelle, que stellaire, soit plus vieux que ces objets de comparaison. Et il y a aussi l'idée que ce soient des objets en cours de transformation, mes pierres sont détritiques, alors que les fossiles sont fossilisés, donc pour l'un il y a une énergie destructive qui casse les liaisons atomiques, et pour l'autre une énergie reconstructive qui remplace les atomes, mais c'est la même énergie.


Dernière édition par waterreedshimmer le Mer 19 Juil - 14:19, édité 2 fois (Raison : pluriel + photos)

waterreedshimmer
Chercheur en savoir

Messages : 269
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 36
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère des chondrites terrestres et autres scories non météoritiques

Message  waterreedshimmer le Ven 21 Juil - 23:15

- Caillou n°1 : description à l’œil nu, taille, poids, champ magnétique visuel, aspect tactile

Le caillou n°1 contient des mini-squelettes d’échinodermes ou de tout être-vivant minuscule terrestre possédant une tige ou une colonne vertébrale dont la structure se base sur la chimie du calcium. C’est le seul objet qui a été observé de près après la trouvaille, et il était recouvert de mousses et/ou lychens verts qui ne sont plus visibles. Il n’a pas été nettoyé et continue d’être friable. Il se peut que les minéraux que l’on voit à l’oeil nu (sauf un) soient du quartz terrestre, ceux-ci prennent des colorations métalliques vertes à roses avec l’appareil photo numérique sous l’option « éclatant » (+- = high contrast). Il s’agit donc d’une pierre détritique d’origine naturelle (de par ce bout) qui a eu 3 buts dans la vie : la transformation en calcaire à crinoïdes (dans la mer), la minéralisation par le quartz (dans le sable), la déminéralisation (dans la terre organique humide, de par la racine des plantes).
Il présente beaucoup de creux, souvent d’un rond parfait, laissé par les minéraux manquants. Il pèse moins de 1g donc son poids n’est pas détectable par la balance. Il est de forme sub-cubique et fait environ 0,8cm cube, son diamètre maximum est de 1cm. Il a tout pour être un caillou détritique ordinaire, sauf que parmi tous les autres cailloux, il est celui qui contient le plus d’éléments inconnus qui accentuent la sensation psychique de poids, de lourdeur au toucher. Il n’est pas lavé mais on ne sait pas d’où vient sa noirceur. Et le champ magnétique visuel qu’il dégage est très puissant puisque je peux le voir contrairement aux autres objets terrestres (dont j’ai l’habitude d’où je ne le vois pas), et ce champ magnétique est ascendant, avec une ouverture variable égale ou plus petite que ses faces, parfois les lignes sont parallèles à diamètre variable, mais peuvent parfois être des phares visant le zénith ≤ 47°, mais pas toujours symétriques.

Les illustrations seront jointes très prochainement ainsi que la suite de l’étude du caillou n°1. Je pense que à ce stade on peut inclure le terrestre et le origine naturelle, c’est au fond de la mer que ce caillou a commencé à naître, mais il a eu un long parcours entre-temps, et certains de ses aspects non visibles par les simples mortels ne sont pas très terrestres ou alors on ne sait pas tout sur l’histoire de la Terre. On va voir s’il y a quelque chose avec la suite de l’étude du premier caillou, de plus on a 10 éléments, donc ce sera très long, même si cela met des années, on continuera cette étude qui n’est pas vraiment scientifique, mais où je vais montrer chacune de mes cartes à interpréter avec une rigueur scientifique et deux objets de comparaison. Et je vous tiendrai au courant de tout phénomène paranormal lié à ces cailloux. L’information livresque à rajouter c’est que il y a beaucoup de chondrites terrestres, donc de fausses météorites, sur la moitié Nord de la France. Ce bout de caillou ne semble pas être une chondrite, mais un caillou qui ne s’est pas encore transformé en calcaire fossilifère (et qui ne s’y transformera pas) et dont la nomenclature m’échappe encore. Tous les bouts appartiennent à la même pierre mais aucun ne vont ensemble, le côté humain de cette fausse météorite vient du fait que quelqu’un l’a émietté volontairement et en a sans doute placé des miettes sur plusieurs points stratégiques, mais je ne reviendrai pas sur place, et je ne vous révélerais rien de plus sur l’endroit, à part le fait que cela concorde avec la localisation géographique : moitié Nord de l’hexagone.

Voici les illustrations:


Et je voudrais rajouter quelque chose, je dispose de 9 cailloux, environ 8 bruits de cailloux tombés d'assez bas ont eu lieu ce matin sur mon toit. Le 22 juillet 2017 à 5h44 du matin, 2 bruits de cailloux (ou 3) sont tombés de basse altitude sur le toit de chez moi puis juste après 3 (ou 4) puis longtemps après 2. On a eu soit 2-3-2 soit 2-4-2 soit 3-4-2 comme bruit, mes souvenirs ne sont pas exacts.


Dernière édition par waterreedshimmer le Sam 22 Juil - 14:07, édité 2 fois (Raison : rajout des photos + précision)

waterreedshimmer
Chercheur en savoir

Messages : 269
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 36
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère des chondrites terrestres et autres scories non météoritiques

Message  waterreedshimmer le Mer 26 Juil - 18:16

Je vais voir si je trouve une manière de tester gratuitement si mes cailloux sont radio-actifs, j'ai contacté un musée, je vais voir s'ils me répondent mais ils fermeront bientôt jusqu'à septembre. Mes cailloux ressemblent peut-être à un métalloïde ou à un halogène du bas du tableau, et je n'aime pas le fait qu'il y ait de la schistosité à certains niveaux, ça pourrait le rendre dangereux. Aucun n'attire le Nord de ma boussole. Et il y a des micro-os dedans ce qui exclut le basalte.

J'ai essayé de reconstituer l'univers en pâte à modeler, mais mes connaissances sont trop imprécises, et la question de l'agglomération pose la question en pâte à modeler de quelle quantité de glace voltigeait de partout avant de s’agréger avec les planètes?

Lorsque je pourrai, je ferai les photos de tous car il y a des micro-os qui sont bien et qui vont partir ou se casser avec le temps. Je crois que c'est prioritaire aux analyses sauf que mes photos ne sont pas top, demain peut-être. Et je vous le mettrais avec mon univers (juste 3 temps) en pâte à modeler, mais mon livre n'explique pas la ceinture de météorites, bien que mes cailloux ne soient pas des météorites, ils ont juste une énergie bizarre perpendiculaire au centre de la terre et une consistance bizarre, inexplicable.

Les collectionneurs de fossiles ne considèrent pas les micro-fossiles comme des fossiles, et les cailloux ne reviennent jamais si on leur montre un, et surtout ils peuvent le mettre à la poubelle direct. Ils n'aiment et ne valident que ce qui est beau et grand. Et les géologues n'ont pas tout dit sur les roches détritiques. Et le ciment est trop bizarre pour savoir si c'est d'origine sédimentaire ou volcanique puisqu'il y a des micro-fossiles, des minéraux et des bulles et ça brille et c'est noir et parfois schisteux parfois bulle parfois creux, avec une fausse vitrification qu'on ne sait pas dit c'est quoi la matière, mais ce n'est pas du métal, peut-être pas, et le quartz est trop bizarre aussi. Sur internet ça se rapproche de la iodine ou plus bas de l'uranite, mais internet ce n'est ni la vision ni le toucher, et donc les éléments peut être bien loin de ce qu'on pense.

Je suis en train de dormir avec mes cailloux actuellement, donc il faut à tout pris que je teste leur radio-activité.

waterreedshimmer
Chercheur en savoir

Messages : 269
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 36
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère des chondrites terrestres et autres scories non météoritiques

Message  waterreedshimmer le Jeu 27 Juil - 13:04

Ma théorie personnelle de ce que sont mes 9 cailloux actuellement c'est:
- substance gastrique de réjection extra-terrestre

à mon avis les micro-fossiles c'est peut-être des souris sans les poils et le ciment c'est la substance noire qu'on a vu lors de l'anatomie d'un extra-terrestre, sauf que ce n'est pas du sang, sûrement ils ont un estomac avec une double fermeture horizontale protectrice, ce qui fait que le noir est liquide dans eux, c'est peut-être du poison à cause de la foliation verticale visible et invisible mais en tout cas ça doit être acide pour pouvoir digérer lentement la chair et les os, et une fois que c'est fini, le liquide noir enrobe les restes de nourriture non digérées et sécrète une substance transparente autour de la pseudo-pelote (sans poils !) et après ça remonte et une fois en contact avec l'air terrestre, comme ce n'est pas le bon PH ni le bon milieu, ça cristallise, les minéraux c'est dû aux vitamines et autour ça forme une croûte transparente qui brille, et dedans aussi il y a ce liquide transparent qui brille mais plus petit, que l'on voit moins bien, et ben éparpillé. Donc ils sont un peu comme les rapaces mais avec un aspect de plante pour la digestion de la proie. La substance grise n'est pas à mon avis de l'os ni du basalte, ce n'est pas assez vacuolaire et il y a des micro-fossiles peut-être récents et dans la pierre numéro 6 il y a peut-être un morceau d'os du bras d'une souris. Et ce n'est pas du calcaire car je suis de moins en moins sûre que le gris soit du quartz, mais je n'ai pas envie de détruire pour faire le test au vinaigre.

Et aujourd'hui je vois moins bien les champs magnétiques des cailloux. Sont-ils toujours-là ? En tout cas je continue les photos en lumière éclatante ( +- = high contrast).

*-*-*-*-*-*-*-*

Voici mes photos.
partie 2 - N2 juste les photos
partie 2 - N3 juste les photos
partie 2 - N4 juste les photos
partie 2 - N5 juste les photos
partie 2 - N6 photos en avant-première
partie 4 - illustration chute d'une météorite en pâte à modeler
partie 4 - illustration formation de l'univers en pâte à modeler


*-*-*-*-*-*

(Les photos ne sont plus là, mais elles y retourneront vu que je n'ai réussi à rien identifier de ce caillou ordinaire. Je n'ai pas des contacts, mais j'essayerai une fois que j'aurai toutes les photos, les photos de près car de loin c'est trop imaginatif, mais de près ça peut parler sans mimétisme de la nature, de les faire identifier par des internautes, tout en sachant le risque de moquerie.)

(Hors sujet: Sur RMC découverte, La collision de 2 mondes parallèles aurait pu générer le big bang, les brahms (orthographe ???), ce qui s'est passé avant le big bang, etc, jeudi 10 Août 2017, 2 mondes tridimensionnels attirés l'un vers l'autre sur une force très faible, je confirme qu'il y a un autre monde, mais ce n'est qu'une copie non conforme et avec des erreurs où on est bizarres et différents, bon je ne contrôle pas la télévision ... et de toutes les manières on n'a pas besoin de photos pour comprendre. Ah l'énergie noire qui accélère l'extension de l'univers, une brahme plate (?), univers cyclique, bang puis période d'évolution, puis nouveau bang à l'infini. Deux brahmes se percutent et créent de l'énergie noire. Après je n'ai plus accès à la télévision. Mais intéressant. Alors est-ce que ça pourrait nous aider ? Là je n'ai plus aucun pouvoir depuis un long moment, mais il y a eu ce rêve où l'actrice qui a fait Ghost in The Shell et la Veuve noire de Marvel, me demandait de tous les tuer car ils ne voulaient pas être connus des humains, en étant une femme qui vit en Atlantide la cité mythique sous les Océans. Bon là je suis dans un état où je vais bien, mais j'ai que peur de mes cailloux de ce topique, je n'ai pas fini de les étudier, mais je pense que je vais m'adresser à un forum de géologie une fois que j'aurai des images d'eux tous, car je ne suis pas capable de les identifier, d'où c'est normal que je me pose des questions bizarres, au moins je saurai si c'est organique, minéral, fossile, pourquoi ça ne ressemble que de dehors à un os mais pas à l'intérieur, d'ailleurs la matière est plutôt plastique au toucher, c'est pas du verre, c'est un plastique luisant, pourquoi il y a des feuillets, s'il y a des minéraux car avant il y en avait des jaunes et verts et ils se sont transformés tout seul en la même matière, donc il y a tout que je n'ai pas compris, et ensuite je verrai, si je les enterre, si je les garde, si je les envoi à quelqu'un qui ait les moyens de les analyser, pas à Roswell car les USA ont des soucis militaires, mais en fonction de la réponse des géologues, ils peuvent aussi me dire que c'est 0 intérêt, mais bon avec la loupe, ils vont me sortir quelque chose, au moins une matière, après je sais qu'il y a des centres de recherche parallèles officiels qui prennent ce genre d'échantillon et l'analysent gratuitement, surtout en Angleterre, au cas où ce soit plus que des histoires fantaisistes dans ma tête qui aime écrire. Je ne pense pas que ça puisse intéresser les musées car ils n'ont pas les moyens de déterminer exactement ça c'est ça. Mais avant de pouvoir envoyer un échantillon quelque part, il va me falloir les authentifier non terrestres même si non météoritiques, sinon c'est du SPAM et je ne veux pas être vue comme cela. Donc la vie, les vies. Et pour moi tout est lié. Des mondes perdus. Disparus. Dont on n'a que des échos.)


Dernière édition par waterreedshimmer le Jeu 10 Aoû - 22:05, édité 4 fois (Raison : rajout des illustrations mais sans explication + plus tard les photos)

waterreedshimmer
Chercheur en savoir

Messages : 269
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 36
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère des chondrites terrestres et autres scories non météoritiques

Message  waterreedshimmer le Ven 11 Aoû - 13:05

Là je vais vous re-poster les photos avec Yandex aussi, mais avant je vous raconte 1 rêve et une théorie n2.

Le rêve c'est qu'un jour alors que je dormais dans un lit il y a des années de cela, j'avais tellement de haine en moi que ma gorge s'est collée sur elle-même alors du coup les extra-terrestres qui étaient dans la première feuille, comme je passe parfois d'un côté à l'autre, ça arrive, l'ont vu et m'ont mis un tube dans ma gorge pour que je respire, mais le fait qu'ils m'aient touché pour m'entuber, pour me sauver, comme mon estomac c'était l'enfer, il était trop acide, alors mon aura a explosé et ils sont tous morts. Après il y a eu d'autres rêves en relation avec cela dont j'ai senti qu'il y avait quand même dans l'au-delà des restes d'alien qui flottaient des années après. Et il y a eu aussi une fois où un hélicoptère humain de la première feuille est rentré dans mon salon mais ne m'a pas tiré dessus, ils n'ont que regardé, sauf que les lumières vertes sont passées à travers l'espace-temps et ont illuminé le mur du salon, je ne sais plus comment, je n'ai pas une bonne mémoire, c'étaient sûrement des français, mais ils m'ont vue, comme si j'étais à la fois dans les deux mondes et que ça les intriguait. Et le reste n'est que imagination, car moi je construit des rêves dans les rêves comme les enfants. Et donc peut-être que, même si ce n'était pas à Paris que j'ai trouvé ces cailloux, peut-être que eux aussi ont traversé l'espace-temps pour venir à moi sur la terre, entre les bouts de bois et la terre, sous mes pieds, comme attirés par moi, d'où je ne les ai pas cherchés, j'ai que senti leur présence en matière de sensation électro-magnétique perpendiculaire à la Terre et je les ai ramassés car de loin c'était certain que c'était une météorite, mais je n'avais pas le temps de réfléchir, je les ai ramassés en marchant, et puis il n'y avait pas de point d'impact, donc longtemps j'ai pensé que c'était un enfant qui les avait tous mis ensembles au milieu d'un chemin de passage, pour jouer avec. D'habitude c'est les animaux qui viennent à moi, mais pas des restes, ce ne sont sûrement pas des os car il n'y a pas le contexte alvéolaire qu'il faut, ça a l'air organique à la loupe, mais basaltique de loin, mais ce n'est pas du basalte, et au toucher c'est variable entre le plastique et le calcaire. Alors c'est comme si tel mes animaux me reviennent, tout ce qui meurt et que j'ai touché juste avant leur départ, revenait à moi, vivant ou mort. Mon interprétation c'était incompatibilité énergétique, mon énergie tourne dans le des aiguilles d'une montre, alors que beaucoup de choses qui ont gardé de l'énergie terrestre tels des coquillages venus de loin, tourne dans le sens opposé des aiguilles d'une montre, ce qui est gênant pour moi, aucune idée pour les extra-terrestres, mais je sais qu'ils fondent le plastique et qu'ils ne peuvent pas ouvrir des poignées, les magnétiseurs aussi ont leur énergie qui tourne dans le sens opposé des aiguilles d'une montre, et là, aujourd'hui, je ne suis pas déprimée, je peux retrouver le bonheur en moi sans avoir des ambitions, si je me fais humble face à la vie, mais mon énergie ne tourne pas dans le sens le plus habituel, alors que celle de ces cailloux, ne tournait pas, allait vers le ciel, était en angle droit sur le sol, même si il y a parfois, et ce quand ça produit de l'énergie et la rare fois où j'ai pu la voir, la sentir, un mélange de voir et sentir qui n'est pas de la vision ni du toucher, ce sens énergétique ascendant était nouveau, inédit, peut-être inédit sur Terre ?

Deuxième histoire, une deuxième théorie temporaire, peut-être que le corps des extra-terrestres est fait d'un acide ascendant visqueux à la place des os, et que accroché à cet acide il y a des capillaires creux associés à des glandes en boule, on ne sait pas ce que ça produit, peut-être le liquide noir de Roswell qui n'est pas du sang ? Et peut-être que sur Terre cet acide se précipite tel un poison et écrase tout le système capillo-glandulaire tel des fossiles ? Parce que notre gravité serait trop forte pour eux ?

Après j'en sais rien, des inconnus ou des amis, une pierre ordinaire, ou des molécules organiques organisées différemment que sur terre, et une conception de l'organique qui ne vise pas l'aérodynamisme et le vacuolaire comme structure ? Poster des photos certes, mais donner à des méchants qui vont dire, non ce n'est rien, et qui vont faire disparaître mes précieux cailloux qui ont mis tant d'effort à passer au-travers les portes des mondes, juste pour cacher leur ambition de conquérir et maîtriser l'univers et le monde des morts ? Et si c'étaient ces cailloux qui sont venus à moi ? Même si je ne sais pas juger du réalisme ou de l'imaginaire de l'expérience lumineuse que j'ai eu avec eux, lumière blanche sur la table, et la lumière n'est pas apparu là où il y avait les cailloux, mais une nuit, il y a eu un faux Spoky (une fausse veilleuse Ikéa) à côté de moi, pour me réconforter de la peur du noir de sa petite lumière verte. Et puis le fait que ça puisse produire peut-être, ou c'est de la sur-interprétation, une énorme énergie qui a endommagé un peu mon précieux ordinateur au niveau des fichiers de curriculum vitae, car les fichiers textes deviennent des lignes tel quand mon imprimante imprime des lignes à cause des interférences électro-magnétique de la cage à hamsters, et qui est rentré dans la deuxième multiprise, mais qui je l'espère a été bloquée par celle-ci, car l'ordinateur est reliée au trou maître, mais ce sont les trous esclaves dont le disjoncteur a sans doute sauté, qui ne fonctionne plus, parce que cette énergie cherchait un chemin vers on ne sait où, peut-être aussi parce qu'elle a vu la foudre à l'extérieur de la maison, et qu'elle voulait la rejoindre de l'intérieur, comme une vieille connaissance qui cherche son ancienne terre pour se re-constituer.

Après tout peut être rêve aussi, c'est pas dit que ce soit organique ni alien, c'est peut-être qu'une interprétation, qu'un mélange de peurs enfouis et fantaisistes qui m'ont fait perdre des nuits sans dormir dues à la peur du c'est quoi ce truc ? D'ailleurs on ne sait pas si les mystères des étoiles Like a Star @ heaven se trouvent aussi sur Terre ? On se voit tellement comme différents et unique, que peut-être qu'on ne voit pas. Mais c'est pas dit que ces êtres ont envie d'exister et d'être vus de nous. Car qu'est-ce qu'on peut leur offrir à part une place dans une photo du web ? Et puis j'ai peur du côté fantomatique des cailloux, il faut que je dépasse cette peur pour pouvoir tester mes pendules et mes référents dessus en matière de magnétisme. Après tout, tant que mon ordinateur vit, j'ai le temps de faire mes propres études scientifiques sur mes cailloux ordinaires. ça ne servira pas à les identifier mais à comprendre leur réactivité, pourvu que ça ne les réveille pas  farao !

Et puis j'ai de la chance que en France ce ne soit pas interdit de faire des études scientifiques avec les moyens du bord sur des cailloux ordinaires. Dans les autres pays, on contrôlerait plus mes rêves, mon écriture, mon droit à l'image sur le paranormal. Surtout que moi je veux juste papoter avec le truc sans me faire agresser par des fantômes ni des revenants ou je ne sais quoi qui me ferait peur affraid au détriment de son humble gentillesse O-Smile ou de son inoffensivité parce que c'est rien  Basketball .

Bon alors je vais préparer mes albums Yandex pour reposter mes images.

Voici mes albums, j'espère que ce soit correct, il y en aura d'autres mais dans plus de temps.

Part 1 - The weight - la balance
Part 1 - Objects of mesure - Outils de mesure
Part 1 - Pendulum - Les pendules
Part 1 - Les pierres unipolaires - The unipolar stones
Part 2 - N1 magnétisme visuel - vision of magnetism
Part 2 - N2 juste les photos
Part 2 - N3 juste les photos
Part 2 - N4 juste les photos
Part 2 - N5 juste les photos
Part 2 - N6 Photos en avant-première
Part 4 - Illustration chute de météorite en pâte à modeler
Part 4 - Illustration formation de l'univers en pâte à modeler



Dernière édition par waterreedshimmer le Ven 11 Aoû - 22:27, édité 2 fois (Raison : corrections + re-photos)

waterreedshimmer
Chercheur en savoir

Messages : 269
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 36
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère des chondrites terrestres et autres scories non météoritiques

Message  bukowski1975 le Mer 18 Oct - 18:53

C'est encore plus vrai !
avatar
bukowski1975
Habitué

Messages : 168
Date d'inscription : 27/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère des chondrites terrestres et autres scories non météoritiques

Message  waterreedshimmer le Mar 24 Oct - 14:24

Pour ce qui est de la vérité, j'ai un petit talent pour écrire de la science fiction, mais la vérité dépendra de la preuve définitive, il y en a pas encore puisque c'est un feeling, mais on s'en approchera, promis. Il y a plein d'autres sujets qui m'intéressent et où j'écrirais des topiques. Celui-là sera continué quand je pourrais =) Le questionnement est tout de même plus important que l'hypothèse, même si on nous enseigne le contraire, car à la fin on pourra avoir la meilleure hypothèse possible.

Je dirais plutôt: la vérité est à chercher.

Là je n'ai pas la tête à réfléchir à des trucs compliqués, cela reste personnel comme intérêt les anomalies magnétiques terrestres et martiennes et l'effet du champ unipolaire sur les machines et l'organisme, car je n'ai pas l'impression d'avoir des pouvoirs sympathiques alors que je rêve d’être quelqu’un de bien, mais je ne peux pas être quelqu'un de mal non plus. Là lors de ma dernière dépression, il fallait que je me reconstruise en 10min psychologiquement pour que l'imprimante ne produise pas des traits  Suspect , et j'ai même fait sans vouloir une machine automatique de supermarché avaler 3euros juste parce que j'ai acheté une pince à œillets métalliques (de mauvaise qualité donc inutile) en étant sur les nerfs, on m'a remboursé une semaine après, mais sans reçu, sur parole, ils ne m'ont pas dit ce qu'ils ont vu mais je sais Smile c'est comme pour l'imprimante, ça re-marche normalement après avoir déconné. J'ai lu sur cela, c'est connu pour l'imprimante car des objets métalliques ou autres appareils peuvent lui provoquer cette erreur qui n'endommage pas mais lui font imprimer des lignes ou des pages noires. Ce qui fait que bon, j'ai vu dans l'émission documentaire qu'ils allaient emmener des imprimantes 3D sur Mars pour construire des maisons en glace martienne (ouch le dégazage, mais le bon fonctionnement des imprimantes dépend de l'environnement électro-magnétique), c'est du suicide car même si le magnétisme ne détériore pas l'appareil, il modifie sa ligne de vie, son fonctionnement.

Le magnétisme sur les machines, c'est comme la gravité sur les os. C'est étonnant que la NASA ne le teste pas.

Il existe sûrement plusieurs formes de magnétisme mais la démagnétisation comme la surmagnétisation ne détériore pas les appareils, ça modifie leur comportement, comme une drogue modifie l'influx nerveux.

Et pour ce qui est des extra-terrestres même si je suis contre qu'ils empruntent l'au-delà parce que je suis ténébreuse, je ne pense pas que j'en resterai à ceux de mes songes de rêves endormis passés mélangés à mon imagination pour mes contacts, mais j'espère que mon prochain contact sera dans cette vie. Déjà que ma vue s'est améliorée de quelques degrés, ce serait bien d'en rencontrer d'autres pour faire comme Spider Man et ne plus avoir besoin de lunettes, j'aimerai aussi me lancer dans la lecture de BDs. La télépathie avec les humains me fait souffrir, même si les mots vont trop vite pour pouvoir savoir de quoi il s'agit, et même si heureusement c'est souvent désactivé quand j'en ai besoin, je crains que les extra-terrestres soient sectaires, mais je sais que leur télépathie est fluide, moins douloureuse, alors moi je ne serai pas pour voyager vers Mars en suicidaire, oui on peut le peupler, mais voyager pour du plaisir, autant faire du tourisme dans d'autres galaxies, que d'envoyer des gens qui ne sont pas des agriculteurs ni des paysans du moyen-age qui survivent à la famine sans se manger les uns les autres, et sans détruire les plants mangeables. Et l'homme d'aujourd'hui n'est pas capable de souffrir en contrôlant ses pulsions destructrices, comme la religion faisait pour l'aider en ce sens, il a laissé l’égoïsme remplacer la relation paysan vivant dans la famine sans être cannibale ni charognard - seigneur vivant dans l'opulence et l’égoïsme Evil or Very Mad

Mais sinon, oui il faut chercher l'impossible, mais la vérité ce n'est pas ce qui détermine le monde, ni le mensonge, c'est la quête d'une vérité et la considération que d'autres vérités, d'autres interprétations du monde ont également ou ont eu également un sens. D'ailleurs c'est très difficile, moi je n'y arrive pas non plus, désolée, de se mettre dans la peau d'un chercheur d'un autre siècle ou d'une autre décennie, vu comment le monde change vite, et les repères sociaux et scientifiques aussi.

waterreedshimmer
Chercheur en savoir

Messages : 269
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 36
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère des chondrites terrestres et autres scories non météoritiques

Message  bukowski1975 le Ven 27 Oct - 20:10

Comme tu le dis, LA machine !
Dans l'expression "machin-chose, là..."
Féminin ou masculin ?
That's the question !!!
Pas très catholique ce chat qui expire si tu veux mon avis.
avatar
bukowski1975
Habitué

Messages : 168
Date d'inscription : 27/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère des chondrites terrestres et autres scories non météoritiques

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum