Forum de cryptozoologie-cryptides-yéti-calmar géant-loch ness-heuvelmans-zoologie-paranormal
Bonjour et bienvenue sur le forum, pour profiter au mieux du contenu n'hésitez pas à vous inscrire et à participer aux sujets.

En vous inscrivant vous pourrez profiter des contenus mais en plus y participer donc donner votre avis et avoir des réponses ou des précisions en retour.

De plus des administrateurs et modérateurs se tiennent à votre disposition pour faciliter votre adhésion et garantir le calme et la paix sur le forum.
Nous espérons vous lire prochainement, à bientôt.
Contact: webmastersitecryptozoologie@hotmail.fr
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Le site du forum


Le ptérodactyle de Culmont (1856)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le ptérodactyle de Culmont (1856)

Message  Armand Le Biar le Jeu 23 Déc - 10:55

Cryptozoologie Culmont Haute-Marne 1856 reptile volant paléontologie Pterodactylus anas ptérodactyle anas Bernard Heuvelmans dépouille The Illustratred London News Gray

L'histoire "tourne" tellement sur le Net et elle est si savoureuse qu'il convient de la résumer succinctement une fois encore :

Un ptérodactyle s’échappe d’une roche lors du percement d’un tunnel à Culmont (Haute-Marne) en 1856. "En arrivant à la lumière, ce monstre donna quelques signes de vie en remuant ses ailes, mais il expira bientôt après, en poussant un cri rauque."
La dépouille, confiée à un naturaliste de Gray, fut reconnue comme celle d'un Pterodactylus anas.

Cryptozoologie Culmont Haute-Marne 1856 reptile volant paléontologie Pterodactylus anas ptérodactyle anas Bernard Heuvelmans dépouille The Illustratred London News Gray forum
Représentation d'un ptérodactyle

Cette nouvelle ne manqua pas "d'impressionner" à l'époque, puisqu'on la retrouve également dans The Illustratred London News du 9 février 1856.

Bernard Heuvelmans, a qui on devait poser le cas un peu trop souvent, faisait remarquer avec malice que anas en latin signifie canard et que ce terme désigne dans le journalisme un... canular.

Sources papier :
- La Presse Grayloise, samedi 12 janvier 1856
- Le livre de l'inexplicable, Jacques Bergier et le groupe INFO, Albin Michel, 1972 voir chapitre : Existe-t-il encore des dinosaures ? par Ivan T. Sanderson (1948) pp. 184-185
- CryptosMagazine n° 9 & 11.
avatar
Armand Le Biar
Indispensable

Messages : 729
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ptérodactyle de Culmont (1856)

Message  Philippe Mind le Jeu 23 Déc - 21:24

Un article sur un fait dont j'ai parlé hier dans un de tes sujets.
L'histoire de canard de M. Heuvelmans est tout de même bizarre, je m'explique:
Pourquoi si le naturaliste de Gray savait qu'il s'agissait d'un canular a-t-il donné un nom d'espèce à cette créature?
Ne serait-ce pas plutôt que l'histoire est fausse d'un bout à l'autre? Aucune dépouille et aucun naturaliste.
avatar
Philippe Mind
Erudit

Messages : 4118
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 31
Localisation : Thionville

Voir le profil de l'utilisateur http://hellboy57.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ptérodactyle de Culmont (1856)

Message  Hibouc le Jeu 23 Déc - 23:43

Hellboy-57 a écrit:
Un article sur un fait dont j'ai parlé hier dans un de tes sujets.
L'histoire de canard de M. Heuvelmans est tout de même bizarre, je m'explique:
Pourquoi si le naturaliste de Gray savait qu'il s'agissait d'un canular a-t-il donné un nom d'espèce à cette créature?
Ne serait-ce pas plutôt que l'histoire est fausse d'un bout à l'autre? Aucune dépouille et aucun naturaliste.
Une chose est certaine, en tout cas, c'est que les cryptozoologistes ont cent fois plus de travail à éventer les canulars qu'à étudier de vrais cryptides bien vivants.
avatar
Hibouc
Erudit

Messages : 1299
Date d'inscription : 03/06/2010
Localisation : Brabant-Wallon

Voir le profil de l'utilisateur http://www.imaginer-ecrire-publier.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ptérodactyle de Culmont (1856)

Message  Philippe Mind le Ven 24 Déc - 10:06

Hibouc a écrit:Une chose est certaine, en tout cas, c'est que les cryptozoologistes ont cent fois plus de travail à éventer les canulars qu'à étudier de vrais cryptides bien vivants.
Donc en fait ils voient des canulars partout avant même d'étudier la question, je pensais que c'était la spécialité des zoologistes de discréditer les témoins avant d'entreprendre des recherches.
avatar
Philippe Mind
Erudit

Messages : 4118
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 31
Localisation : Thionville

Voir le profil de l'utilisateur http://hellboy57.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ptérodactyle de Culmont (1856)

Message  Armand Le Biar le Ven 24 Déc - 10:36

Hellboy-57 a écrit:
Un article sur un fait dont j'ai parlé hier dans un de tes sujets.
L'histoire de canard de M. Heuvelmans est tout de même bizarre, je m'explique:
Pourquoi si le naturaliste de Gray savait qu'il s'agissait d'un canular a-t-il donné un nom d'espèce à cette créature?
Ne serait-ce pas plutôt que l'histoire est fausse d'un bout à l'autre? Aucune dépouille et aucun naturaliste.

Il s'agit bien sûr d'un 100% bidonné, même si c'était pas un premier avril, c'est un bien joli canular journalistique.
Mais il montre que le public de cette époque commence ressentir un réel intérêt pour la préhistoire et la paléontologie. A tel point que quelques années plus tard lorsque Jules Verne va publier son célèbre Voyage au centre de la Terre où des explorateurs rencontrent des créatures antédiluviennes devant l'engouement des lecteurs il n'hésite pas lors d'un retirage du roman à augmenter celui-ci d'un chapitre supplémentaire avec plus de préhistoire et de paléontologie. C'est la version que nous lisons actuellement.
Cette histoire de Culmont est déterminante parce que c'est un prototype pour ce genre de récits.
avatar
Armand Le Biar
Indispensable

Messages : 729
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ptérodactyle de Culmont (1856)

Message  Armand Le Biar le Ven 24 Déc - 10:38

Voici l'article initial légèrement différent de la version anglaise

Une découverte d'une grande importance scientifique vient d'être faite à Culmont (Haute-Marne).
Des ouvriers mineurs, occupés au percement du souterrain sous lequel doivent se réunir les chemins de fer de Saint-Dizier et de Nancy, venaient d’abattre, à l’aide d’une mine, un énorme bloc de rocher qu’ils étaient en train de débiter, lorsque d’une cavité ouverte par les coups de pics de l’un d’eux, ils virent s’échapper un être vivant d'une forme monstrueuse.
Cet animal, qui appartient à une classe des reptiles et à un genre considéré jusqu'ici comme perdu, a le e oie. Ses ailes membraneuses, déployées portent 3 mètres 22 centimètres d’envergure. Sa couleur est d'un noir livide, sa peau est nue, épaisse et huileuse. Ses intestins ne contenaient qu'un liquide incolore ressemblant à de l’eau claire.
A peine exposée à la lumière, la bête monstrueuse donna quelques légers signes de vie en agitant faiblement ses ailes, et ne tarda pas à expirer, en poussant un cri rauque sous les yeux des ouvriers effrayés.
Cette étrange créature, à laquelle peut être donné le nom de fossile vivant, a été apportée à Gray. Un naturaliste de cette ville, très versé dans l’étude de la paléontologie l'a immédiatement reconnue pour appartenir à l’espèce Ptérodactylus anas, qui a laissé de nombreux débris fossiles dans les couches que les géologues désignent sous le nom de Lias.
Il est à remarquer que la roche dans laquelle le monstre a été découvert appartient précisément à cette formation, dont le dépôt est tellement, que les géologues en font remonter à plus d'un million d’années.
La cavité dans laquelle l’animal était logé représente avec la plus grande exactitude le moule en creux de son corps ; tout indique qu'il a été complètement enveloppé par le dépôt sédimentaire. Quand à sa conservation à l’état vivant, c’est un phénomène physiologique qui ne manquera pas de soulever bien des discussions.



avatar
Armand Le Biar
Indispensable

Messages : 729
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ptérodactyle de Culmont (1856)

Message  Tekila le Dim 6 Mar - 23:47

Histoire extrapolée à merveille. j'ai vécu quelques temps à Nancy, j'ai fais mes recherches et il s'avère qu'ils ont juste retrouvé un fossile de ptérodactyle. La presse de l'époque en a fait une histoire à coucher dehors comme elle sait si bien le faire

Tekila
Explorateur

Messages : 2
Date d'inscription : 06/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le «ptérodactyle» de Culmont

Message  Frédéric le Mer 28 Déc - 17:08

study

Cette histoire de ptérodactyle est une preuve supplémentaire de l'attention qu'il faut porter à la manière dont des journalistes - parfois en mal de copie ou de sensationnel - relatent des faits «bêtement» réels. J'en veux pour preuves les deux titres suivants :

1 - «Une araignée géante découverte dans la charpente de l'église de Soignies» : «l'araignée» en question est un terme en usage chez les charpentiers. Il désigne l'endroit où plusieurs éléments de charpente se rejoignent...

2 - «L'Homme de Biache était une femme» : découvert dans une des cours de l'usine métallurgique «Châtillon-Commentry» à Biache-Saint-Vaast (Pas-de-Calais), le crâne humain (± - 150.000 ans) se révéla, au cours recherches, être - selon toutes vraisemblances - celui d'une femme.

Comme quoi...

Frédéric
Explorateur

Messages : 54
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 69
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ptérodactyle de Culmont (1856)

Message  Philippe Mind le Mer 28 Déc - 20:11

Bonne remarque Frédéric, cela me fait aussi penser à l'abominable homme des neiges, un terme horrible utilisé par la presse pour définir ce si gentil hominidé ...
avatar
Philippe Mind
Erudit

Messages : 4118
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 31
Localisation : Thionville

Voir le profil de l'utilisateur http://hellboy57.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ptérodactyle de Culmont (1856)

Message  maniak le Jeu 29 Déc - 9:19

J'abonde dans votre sens sur le sensationnalisme de rigueur

Mais je suis d'humeur taquine ce matin

Philippe, sais tu ce qu'il y a d'encore plus horrible que l'abominable homme des neiges ? Razz

avatar
maniak
Erudit

Messages : 1382
Date d'inscription : 15/08/2011
Age : 43
Localisation : phare ouest

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ptérodactyle de Culmont (1856)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum