Forum de cryptozoologie-cryptides-yéti-calmar géant-loch ness-heuvelmans-zoologie-paranormal
Bonjour et bienvenue sur le forum, pour profiter au mieux du contenu n'hésitez pas à vous inscrire et à participer aux sujets.

En vous inscrivant vous pourrez profiter des contenus mais en plus y participer donc donner votre avis et avoir des réponses ou des précisions en retour.

De plus des administrateurs et modérateurs se tiennent à votre disposition pour faciliter votre adhésion et garantir le calme et la paix sur le forum.
Nous espérons vous lire prochainement, à bientôt.
Contact: webmastersitecryptozoologie@hotmail.fr
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Le site du forum


Vampires : Mythe et réalité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vampires : Mythe et réalité

Message  Desmona le Dim 6 Juin - 5:54

Dracula:

Quand on entend le mot vampire, on pense immédiatement au personnage de Dracula. Ce nom est entré dans la légende et incarne à jamais l’image du vampire dans les mémoires collectives.
Dracula est né de l’imagination de Bram Stoker, un écrivain irlandais passionné d’histoires fantastiques. C’est le récit de Carmilla de Le Fanu qui le fera s’intéresser au theme du vampire.
On prétend également que Stoker faisait partie d’un club très privé, une société qui s’adonnait a des rituels de magie, la Golden Dawn. Elle étudiait la magie et enseignait la Kabbale et l’Hermetisme. Stoker s’inspira de ces connaissances pour approcher le roman fantastique.
Mais on le sait aujourd’hui, Bram Stoker s’est inspiré d’un homme, bien réel pour créer son personnage : Vlad Tepes de Valachie.

Le personnage historique:

Il est probablement né à Sighisoara en 1428. Il devint le commandant de puissantes armées qui combattaient contre les envahisseurs Turcs. Cet homme était craint et redouté pour sa cruauté légendaire. On le surnomma rapidement Dracul, qui signifie « diable » ou « dragon ». Il appartenait à l’Ordre de Chevalerie du Dragon, tout comme son père, Vlad I.
S’il est aussi connu c’est surtout pour ces tortures sanguinaires. Il empalait ses ennemis ou clouait le turban des ambassadeurs ne daignant pas se découvrir devant lui.
Plus tard, après maintes luttes et des années d’emprisonnement, Vlad devint le souverain de la Valachie. Mais le roi turc voulait sa mort et le fit assassiner en 1476. Son corps fut décapité et enterré dans un couvent près de Bucarest. Sa tête ne fût jamais retrouvé.

Vampirisme ou Porphyrie:
La Porphyrie (porphirie ou porphyria)

Une hypothèse "scientifique" fut avancée pour expliquer la présence si forte des légendes vampiriques en Europe de l'Est ... on observa qu'une maladie reunissant les symptômes de l'état vampirique était particulièrement courante en raison des mariages consanguins : c'était la Porphyrie, maladie congénitale du sang très complexe qui se manifeste généralement par plusieurs symptômes détaillés ci-dessous ...

Les symptômes de la maladie sont (d'après les travaux de David Dolphin, professeur de biochimie à la British Columbia University en 1985) :

• Une pâleur cadavérique due à une pénurie d'hémoglobine dans le sang et aux médecins qui préconisent de vivre dans l'obscurité (voir photodermatite).

• Une pilosité abondante (hypertrichose - dont Stoker affuble Dracula)

• Une déformation des dents - érichrodontie - Les dents et les lèvres sont aussi couleur pourpre due aux dépôts de porphyrines (substance due à la perte d'hémoglobine)

• Sensibilité accrue au soleil - photodermatite (Lorsque le corps des malades est exposé au soleil, la molécule de porphyrine reçoit l'énergie solaire et la convertit en une énergie toxique pour les cellules corporelles. Donc, les parties les plus exposées au soleil, soit la peau, sont les plus vulnérables à ce genre d'attaque.)

• L'ail provoque des crises chez le malade (cette plante contient un composant chimique qui agit malencontreusement avec plusieurs enzymes du foie - très douloureux pour les personnes atteintes de Porphyrie)

• Troubles neuropsychiatriques : Ceux qui sont atteints de porphyrie deviennent parfois très violents et irritables. Mais contrairement au vampirisme, la porphyrie n'est aucunement transmissible, comparativement à des maladies comme le sida.
Le traitement valable de la maladie était la saignée, dont les malades contrebalançaient les effets avec du sang de boeuf (un shéma d'extraction-absorption qui reflète le mécanisme vampirique) - cette technique est encore utilisée (Phlébotomie - saignée veineuse) ... La porphyrie est une maladie congénitale qui, bien que très rare, sévit encore de nos jours (une centaine de personnes au Québec) et ne sera vraiment guérissable qu'avec le soutien de la théraphie génique.
Les vampires aujourd'hui:

A l'heure d'aujourd'hui les mort vivants sortent de leurs tombent la nuit venue pour se nourrir de sang frai et révolue.
Vampires?vous avez dit vampyres?
Non,non je n'est pas fait de fautes d'orthographes,les vampyres éxistent belle est bien.
Les origines:
Le mouvement Vampyrique a été fondé au milieu des années 90 par l'Américain appelé Father Sebastian, père fondateur de la scène gothique vampyriquqe New-Yorkaise, qui créa le clan de vampyres "Sabretooth" (en référence aux dents pointues). Ses adeptes se répendèrent. Après les États-Unis et l'Amérique du Sud, l'Allemagne et le nord de l'Europe sont à présent gagnés par le mouvement.
Father Sebastian serait également passé de lui même sur Paris au début du mois de Juillet (2008) où il aurait réalisé des crocs sur mesure.
Les vampyres se distinguent donc par leurs dents pointues (prothèses dentaires, qui sont d'ailleurs de plus en plus fabriqués), par leur style sombre et mystérieux, mais aussi par une mentalité qui les différencie beaucoup du reste de la population.

Il existe deux grande catégories de Vampyres:
Vampyres psychique:

Ce sont des personnes ayant la plupart du temps des déséquilibres énergétiques soit de naissance, soit apparu durant leur vie après une expérience traumatisante ou un vol d'énergie par un autre être.
Pour palier à ce déséquilibre, ils doivent prendre l'énergie vitale ou pranique d'autres personnes, émotions et sentiments, ou certains le font sur des éléments (feu, eau, terre, air ou même nature).
On peut donc naître vampyre psychique ou le devenir au cours de sa vie. Pareillement, un vampyre psychique peut espérer un jour arriver à l'auto suffisance, c'est à dire réussir à rétablir son système énergétique pour ne plus avoir de disfonctionnement et supprimer le besoin de vampiriser.
Il existe un sous-type de vampire psychique appelé vampire symbiotique ou symbiote et qui vampirise les énergies négatives autour d'eux. Ceci peut permettre de soigner certaines personnes si le vampirisme est bien fait par exemple ou de nettoyer certains lieux de mauvaises influences.

Vampyres sanguin:

Ce sont des personnes qui ont besoin d'ingérer du sang et là, les symptômes et conditions sont encore plus nombreux que pour les autres vampires.
Les premiers auront juste besoin de boire du sang par goût, car ils aiment cela et prennent plaisir à en boire. On les appelle aussi des fétiches de sang.
Les seconds seront des personnes ayant un besoin physique de boire du sang sous peine d'avoir de graves troubles de santé, une diminution des défenses immunitaires et donc d'être constamment malade avec aussi des maux de tête. Ces personnes ont un besoin vital de sang et pourraient en mourir si ils n'en buvaient pas.
Ce sont les deux principaux types de vampires sanguinaires mais il en existe encore de nombreux avec des symptômes et des affectations différentes.
L'usage de la magie chez les vampyres est courante.

Pour plus d'information,un dvd sur le sujet est disponible: www.vampyres-themovie.com
avatar
Desmona
Explorateur

Messages : 9
Date d'inscription : 02/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://imortallis.skyrock.com/       http://desmona.e-monsite.co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vampires : Mythe et réalité

Message  JR le Mer 4 Aoû - 16:05

Desmona a écrit:Dracula:
Mais on le sait aujourd’hui, Bram Stoker s’est inspiré d’un homme, bien réel pour créer son personnage : Vlad Tepes de Valachie.
L'étude de l'Abbé Augustin Calmet, parue en 1746 (Traité sur les apparitions des esprits et sur les vampires, ou les revenants de Hongrie, de Moravie, etc.), ne faisait pas référence à Vlad Tepes, il me semble. L'assimilation de Tepes à un vampire est tardive, et par ailleurs la croyance aux vampires avait commencé bien avant lui. C'était essentiellement un potentat local célèbre pour sa cruauté (un vampire n'est pas cruel, il a besoin de vampiriser pour "vivre" bien qu'étant mort). Calmet cite des cas supposés très au-delà de la Transylvanie ou de la Valachie (Silésie, Serbie, etc. donc des régions aussi bien catholiques qu'orthodoxes). Voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Vampire.

à+


JR
Indispensable

Messages : 574
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 65

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum