Forum de cryptozoologie-cryptides-yéti-calmar géant-loch ness-heuvelmans-zoologie-paranormal
Bonjour et bienvenue sur le forum, pour profiter au mieux du contenu n'hésitez pas à vous inscrire et à participer aux sujets.

En vous inscrivant vous pourrez profiter des contenus mais en plus y participer donc donner votre avis et avoir des réponses ou des précisions en retour.

De plus des administrateurs et modérateurs se tiennent à votre disposition pour faciliter votre adhésion et garantir le calme et la paix sur le forum.
Nous espérons vous lire prochainement, à bientôt.
Contact: webmastersitecryptozoologie@hotmail.fr
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Le site du forum


Cosmogonie de l'univers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cosmogonie de l'univers

Message  Bioch-Stef le Ven 2 Sep - 10:21

La vidéo du trou noir "gourmand" m'a fait me souvenir d'un vieux livre passionnant de Stephen Hawking, "une brève histoire du temps" où dans sa conclusion il affirmait une vérité qui m'avait saisi de vertige, puisque selon lui l'Univers est comme une immense cuvette sans bord (essayez de vous le représenter, vous verrez cyclops )

Du coup, je ne sais pas si vous connaissez les théories cosmogoniques sur l'univers et si vous avez envie d'en débattre ?

Moi, si ! lol!

La théorie classique, inspiré de la relativité générale d'Einstein et d'autres théories Newtoniennes plus anciennes, stipule que l'univers a environ 15 milliards d'années, qu'il a eu un début nommé big-bang (singularité majeure), que nous ne sommes pas en mesure de savoir ce qu'il y avait avant ce big-bang puisque matière et temps n'existaient pas, et qu'il y aura soit une fin par contraction (big crunch) soit par dilatation déchirant la trame matière/temps (big Rip, scénario assez atypique). J'ai fais très court, les puristes ne m'en voulez pas mais vous pouvez compléter cheers

Mais, au moins deux autres théories, qui peuvent se conjuguer l'une l'autre, viennent en concurrence de ce paradigme "classique" :

- d'une part les équations de la gravitation quantique à boucles (Théorie concurrente de celle des cordes)
Très synthétiquement, appliquée à la naissance de l'univers ses équations ont prédit le contraire le contraire de la théorie classique, à savoir l'existence d'un pré-big bang et une absence de big-bang (=singularité) initial. Appliquées à l'intérieur d'un trou noir, les équations montrent cette fois que les trous noirs engloutissant de la matière pourraient, au delà d'un certain seuil de matière engloutie, donner naissance à d'autres univers connectés au nôtre : en quelque sorte, l'univers bourgeonne et nous ne savons pas depuis quand et pour encore combien de temps ! Dans cette théorie, d'ici 20 milliards d'année, notre univers sera complètement refroidi, et une très grande partie de notre matière sera partie dans d'autres univers via des trous noirs super massifs ayant grossi au fil du temps.

- d'autre part, la théorie des cordes mène au paradigme de l'univers "ekpyrotique" : l'univers est un "multivers" puisqu'au delà des dimensions connues il y en a d'autres, peut-être jusqu'à 10, permettant de concevoir l'existence d'autres univers consubstantiels au nôtre mais dans une dimension différente. Chaque univers coexistant n'étant qu'une brane, bref un modèle vibratoire basé sur une autre fréquence en quelque sorte (Cf certains écrits de Sturgeon) mais toutefois relié aux autres univers par quelques forces communes comme la gravitation.

Voilà, pour ma part je me dis que les deux théories pourraient bien être compatibles, et que l'univers ekpyrotique pourrait peut-être expliquer certains phénomènes ufologiques ou mystérieux observés ici ou là de façon imprévisible.

A vous Basketball


Bioch-Stef
Indispensable

Messages : 524
Date d'inscription : 26/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cosmogonie de l'univers

Message  maniak le Ven 2 Sep - 20:03



Einstein, les cordes, les branes c'est dur mais je m'adapte

tu peux développer un peu la gravitation quantique a boucles parce que là, vraiment je cale
avatar
maniak
Erudit

Messages : 1382
Date d'inscription : 15/08/2011
Age : 43
Localisation : phare ouest

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cosmogonie de l'univers

Message  Bioch-Stef le Mar 13 Sep - 17:23

Salut Maniak,

J'avais oublié de te répondre sur ce sujet qui il faut l'avouer est quelque peu tordu et torturant.

Pour faire très vite, les physiciens ont depuis longtemps un gros souci : la relativité générale d'Einstein explique très bien l'univers à l'échelle macroscopique, jusqu'à maintenant aucune expérience scientifique (répétable et reproductible donc) n'a réussi à prouver que cette théorie ne marche pas.
Par ailleurs, à l'échelle atomique et même au delà (c'est à dire plus petit), une autre théorie, un peu plus récente, la mécanique quantique, s'applique elle aussi parfaitement à ce que les chercheurs constatent dans leurs expériences aux 4 coins du monde depuis des dizaines d'années.
Par contre, pour celles et ceux qui ont eu des cours sur la mécanique quantique, c'est tout sauf intuitif, ça défie le bon sens et l'intuition humaine, souvenez-vous des joyeusetés atroces des mises en équation de paradoxes comme le chat de Shrödinger, le peigne de Dirac, l'incertitude d'Heisenberg, ... bbrrrr 20 ans après j'en frissonne encore pale
Bref, passons cette nostalgie de scientos Laughing

Le hic, c'est qu'on n'arrive pas à "unifier" ces deux conceptions de l'univers et qu'elles s'avèrent incompatibles ! Certes quelques passerelles ont pu être jetées entre ces deux univers de la physique mais le gouffre reste immense.

Certains chercheurs passent donc leur vie à essayer de trouver une théorie unique englobant la relativité et la mécanique quantique. Parmi ces tentatives d'unification, il existe la théorie des cordes et d'autres dont la "LQG" de Carlos Rovelli qui inclut notamment des choses magnifiques sur la densité relative du temps, je vous passe les détails parce que ça nous met facilement le cerveau en ébullition ces petites choses là cyclops

Alors c'est quoi la "LQG" ? On y cherche simplement à faire rentrer les équations d'Einstein dans les concepts quantiques et en procédant ainsi les chercheurs sont arrivés au résultat que notre univers à nous est le résultat de variables données dans au maximum 10 dimensions possibles (au delà il n'y aurait pas de "viabilité" possible). Si l'on change des variables, même de façon infinitésimale, on ne peut que constater qu'un autre univers existe en même temps lui aussi mais avec des dimensions très différentes. L'existence de notre univers n'est qu'une probabilité au milieu d'autres simultanées, de même que la survie du chat de Shrödinger qui est à la fois mort et vivant en toutes probabilités.
En dehors de ces aspects qui peuvent paraître fumeux ou dérisoires, l'intérêt de la LQG est de permettre de dépasser les points de blocage de la relativité qui nous empêchent par exemple d'aller au delà du big-bang ou de savoir ce qui passe au delà des trous noirs.

J'espère avoir été clair sur un sujet qui s'avère redoutable (pour les masos, pour les super-matheux, ou les têtus, prenez une aspirine et allez voir sur : http://www.futura-sciences.com/fr/definition/t/physique-2/d/gravitation-quantique-a-boucles_8832/)

A+

Bioch-Stef
Indispensable

Messages : 524
Date d'inscription : 26/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cosmogonie de l'univers

Message  maniak le Mar 13 Sep - 19:12

Merci Bioc-steph pour cette réponse bien plus claire et compréhensible que toute les infos que je suis allé pêcher sur le sujet sur le net, pour un non matheux néophyte comme moi
avatar
maniak
Erudit

Messages : 1382
Date d'inscription : 15/08/2011
Age : 43
Localisation : phare ouest

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cosmogonie de l'univers

Message  Bioch-Stef le Mer 14 Sep - 12:05

De rien mon ami, ce n'est vraiment pas un sujet évident de toute façon, je me souviens d'avoir discuté sur des forums avec des physiciens quant à la densité du temps : la plupart d'entre eux mettaient beaucoup de temps à dépasser les quasi-dogmes qu'ils avaient appris pendant leurs études, il a fallu beaucoup d'arguments tout en restant humble pour arriver à les amener sur un terrain qui n'est pas impossible tant que son impossibilité n'a pas été prouvée.

De toute façon, il en est de même pour de nombreuses théories aussi bien en physique qu'en paléontologie, tant qu'on n'a pas prouvé qu'elles ne fonctionnent pas on considère qu'elles sont les bonnes voire que ce sont les seules théories imaginables, or on devrait juste considérer qu'elles sont plausibles, c'est une nuance de taille.

Bioch-Stef
Indispensable

Messages : 524
Date d'inscription : 26/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cosmogonie de l'univers

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum