Forum de cryptozoologie-cryptides-yéti-calmar géant-loch ness-heuvelmans-zoologie-paranormal
Bonjour et bienvenue sur le forum, pour profiter au mieux du contenu n'hésitez pas à vous inscrire et à participer aux sujets.

En vous inscrivant vous pourrez profiter des contenus mais en plus y participer donc donner votre avis et avoir des réponses ou des précisions en retour.

De plus des administrateurs et modérateurs se tiennent à votre disposition pour faciliter votre adhésion et garantir le calme et la paix sur le forum.
Nous espérons vous lire prochainement, à bientôt.
Contact: webmastersitecryptozoologie@hotmail.fr
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Le site du forum


La Relique Sacrée Livre I : Le Parchemin des Cagots

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Relique Sacrée Livre I : Le Parchemin des Cagots

Message  Philippe Pourxet le Lun 13 Fév - 18:24

Bonjour à tous,

Je suis nouveau dans ce site forum et j'aimerais partager avec vous un sujet qui me tient à cœur : celui des Cagots. J'ai écrit un roman qui traite en partie de ce cas: La Relique Sacrée Livre I Le Parchemin des Cagots.

Informations sur le livre :

Titre : La Relique sacrée, Livre I : Le Parchemin des Cagots
Auteur : Philippe Pourxet
Editions : Assyelle
Paru le : Décembre 2011

Littérature Editions Assyelle Philippe Pourxet La Relique sacrée, Livre I Le Parchemin des Cagots décembre 2011 2012
J'y développe une version sur l'origine de ce groupe d'hommes et de femmes rejetés par la société, et cela, dès le Bas Moyen Age. Pour quelle raison ? Nul ne le sait avec certitude et le mystère reste entier.
Plusieurs hypothèses sont avancées: Ils seraient d'anciens Wisigoths repoussés par les armées maures en Espagne étant de confession Arienne, (c'est à dire chrétiens ayant adopté la doctrine d'Arius, prêtre d'Alexandrie, reconnaissant Jésus comme Sauveur, Envoyé de Dieu, mais non d'essence divine. Grande différence avec la vision de l'Eglise. Ils furent pour cette pensée excommuniés. Donc, il est possible qu’ayant trouvé refuge dans les Pyrénées, ils furent rejetés et méprisés par le reste de la population catholique.
On les disait aussi descendants des Maures battus par Charles Martel. Mais alors, pourquoi seraient-ils restés dans la misère alors que leurs frères demeurés pas si éloignés de là ? De plus, le premier nom qu’on leur donna était Crestiaa qui veut dire en Béarnais chrétiens. Seraient-ils alors des convertis, Juifs ou Musulmans ? On sait qu’il existait un grande méfiance pour ce genre de conversion car dictée le plus souvent par la peur ou l’intérêt (impôts…).
Bien, donc ce rejet du fait du mot de crestiaa nous donne une piste. Celle de la religion et non de la race. Mais laquelle ? Les Cagots d’après énormément de sources avérées n’avaient pas un type spécial. On trouvait parmi eux des blonds, des bruns, des grands, des petits…
Autre point très important : On les disait ladres c'est-à-dire lépreux. On les obligeait à porter sur leurs habits un bout d’étoffe figurant une patte d’oie, symbole des lépreux. Ils n’avaient pas le droit de marcher pieds nus, de boire aux fontaines publiques… pour des raisons d’infestation. Ils étaient obligés de vivre en dehors des villes et des villages… Des entrées minuscules dans certaines églises leur étaient réservées et la liste est longue concernant les humiliations qu’ils devaient endurer. (Mariage et rapports physiques entre Cagots et non Cagots : interdit ! seul le travail du bois leur était permis car le bois, d’après une vieille croyance, ne véhicule pas les maladie…)
Cette condition misérable perdura jusqu’à la fin du XIX° siècle ! On voit souvent une photo de Cagots représentant trois petits êtres (deux frères et une sœur). Les malheureux n’ont pas l’air très malin et plutôt « dégénérés ». Il ne faut pas y voir les traits généraux des Cagots. La vie en communauté fermée durant des siècles arrive malheureusement à une consanguinité. D’ailleurs, un dicton ancien basque ne dit-il pas : Beau et fort comme un Cagot.
Voilà un léger aperçu des Cagots. La Relique Sacrée Livre I Le Parchemin des Cagots révèle une autre hypothèse… Je vous la laisse découvrir…

Synopsis :

De retour de Reconquista et de croisade en Terre Sainte, le chevalier Enguerrand de Bardinae, espère se retirer sur les terres de son enfance et oublier la violence et les combats.
En arrivant en Béarn, il apprend la mort de son père. Comme sa sœur est l’aînée, c’est elle qui a hérité de tout le domaine. Son mari, un baron brutal, en assure la gestion. Les deux hommes se détestent. Enguerrand soupçonne cet Arnault de la disparition de son père.
Ne sachant que faire, il accepte la proposition de son suzerain Gaston IV de prendre le commandement d’un fort isolé dans la montagne, non loin où son père a disparu au cours d’une partie de chasse. Il est accompagné de son ami Ahmed, un savant levantin.
Cet homme est la véritable conscience du jeune homme. C’est un érudit, ami du genre humain qui déteste la violence et le fanatisme de ses contemporains.
Dans leur recherche de la vérité, ils rencontreront les Cagots, communauté sans droit, rejetée de la société, qui vit misérablement dans les bois. Nul ne connaît l’origine de cet ostracisme. Enguerrand tombe amoureux d’une femme cagote, Myriam, et Ahmed désire aider ces malheureux. Le chef cagot confie au Levantin un très ancien manuscrit chiffré, rédigé en partie en araméen qui pourrait peut-être expliquer le rejet de cette population.
Mais ce manuscrit recèle un autre secret, celui de l’existence d’une relique liée au Christ. Nos héros devront la retrouver. Ils seront, dans l’ombre, appuyés dans cette quête par un mystérieux ermite pratiquant d’anciens cultes, Aétious, mais aussi par l’Ordre secret d’Amus…
Leurs principaux adversaires sont, Arnault qui désire se débarrasser de son beau frère encombrant, Azim, alchimiste oriental, et un curé analphabète, chef du village que domine le fort d’Enguerrand. Il déteste les Cagots, tous ceux qui vont à l’encontre du dogme chrétien, et les étrangers en général.
Les Templiers, les moines de Cîteaux, les Assacis ou « Assassins », adeptes de la secte Ismaélienne du redoutable «Vieil Homme de la Montagne » font aussi partie de ce récit d’aventures et de mystères…

La Relique Sacrée Livre I Le Parchemin des Cagots aux Editions Assyelle
avatar
Philippe Pourxet
Explorateur

Messages : 8
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Relique Sacrée Livre I : Le Parchemin des Cagots

Message  maniak le Lun 13 Fév - 20:08

Ne connaissant pas vraiment le sujet, Philippe, je m'abstiendrais de toute critique, par contre des chevaliers, des ermites érudits, des évêques incultes, des beaux frères pas blanc bleus, de l'araméen et des codes, ton style, ça me plait bien tout ça.

J’espère ne pas être le seul et te souhaite un franc succès.

avatar
maniak
Erudit

Messages : 1382
Date d'inscription : 15/08/2011
Age : 43
Localisation : phare ouest

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Relique Sacrée Livre I : Le Parchemin des Cagots

Message  Philippe Mind le Lun 13 Fév - 20:33

Les cagots m'intéressent beaucoup depuis 2 ans maintenant. Leur histoire est vraiment très intéressante, une communauté persécutée qu'on a pris à tort pour une espèce à part de nains difformes.
Alors qu'aujourd'hui on sait que c'était des lépreux qu'on avait parqué loin des villes comme des camps de concentration.

On te souhaite de te faire plaisir avec ce livre et on t'appuie pour la présentation Philippe. Tu peux en parler tant que tu veux.
avatar
Philippe Mind
Erudit

Messages : 4118
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 31
Localisation : Thionville

Voir le profil de l'utilisateur http://hellboy57.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

La Relique Sacrée

Message  Philippe Pourxet le Mar 14 Fév - 8:15

maniak a écrit:Ne connaissant pas vraiment le sujet, Philippe, je m'abstiendrais de toute critique, par contre des chevaliers, des ermites érudits, des évêques incultes, des beaux frères pas blanc bleus, de l'araméen et des codes, ton style, ça me plait bien tout ça.

J’espère ne pas être le seul et te souhaite un franc succès.

Merci beaucoup, c'est très encourageant...
avatar
Philippe Pourxet
Explorateur

Messages : 8
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La Relique Sacrée Les Cagots

Message  Philippe Pourxet le Mar 14 Fév - 8:53

Philippe Mind a écrit:Les cagots m'intéressent beaucoup depuis 2 ans maintenant. Leur histoire est vraiment très intéressante, une communauté persécutée qu'on a pris à tort pour une espèce à part de nains difformes.
Alors qu'aujourd'hui on sait que c'était des lépreux qu'on avait parqué loin des villes comme des camps de concentration.

On te souhaite de te faire plaisir avec ce livre et on t'appuie pour la présentation Philippe. Tu peux en parler tant que tu veux.

Merci beaucoup pour ce soutien.
Concernant les Cagots, ce n'est pas aussi simple, car la lèpre n'est pas une maladie héréditaire et donc le mystère reste entier concernant l'ostracisme qu'ils ont subi durant plusieurs siècles. Je pense qu'au départ de tout cela se trouve une histoire de religion. D'ailleurs, s'apercevant que ces individus n'avaient aucune trace de lèpre, on a avancé la théorie de la "lèpre cachée", "celle de l'âme" qui aurait été engendrée par une "faute originelle" (tout un programme!). Ce sont toujours ce genre d'arguments qui sont avancés quand on veut mettre au banc de la société un groupe d'hommes et de femmes. Pour les Juifs, ça été un peu pareil: on les accusait d'être collectivement responsables de la mort du Christ et aussi d'être des sorciers à l'origine de la Grande Peste; quand on ne les accusait pas de voler des enfants pour je ne sais quel sacrifice... Les Cathares, eux, ont servi de boucs émissaires pour s'emparer des terres de Langue d'Oc. Certes, ils étaient hérétiques au vue du dogme papal, mais parfaitement pacifiques. Les buchers s'allument toujours sur des idées fausses et faciles qui rassurent toujours ceux qui les allument. Ils sont alimentés par la peur et l'ignorance (cf les Croisades) souvent, le bourreau ou le persécuteur voit ses actes justifiés par une pensée simple ou un dogme sans faille. Si Dieu( l'Eglise, la Mosquée, le Temple...) l'ordonne, alors c'est juste et tout ce qu'il accomplit l'est aussi de ce fait.
Les Cagots ont sûrement été victimes de telles "pensées" où la cruauté populaire a bien levé. S'il est Cagot, c'est qu'il est coupable. De quoi? Dieu le sait et c'est suffisant pour le rejeter ou le châtier...
avatar
Philippe Pourxet
Explorateur

Messages : 8
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Relique Sacrée Livre I : Le Parchemin des Cagots

Message  maniak le Mar 14 Fév - 10:59

J'ai vu, il y a peu de temps, le film Black Death (mort noire) avec Sean Bean (boromir du S.d. A.) qui traite plus ou moins morbidement du sujet mais avec la peste bubonique à la place de la lèpre. Si l'échelle temporelle diffère grandement, l'idée sous-jacente du comportement des hautes instances de l'église me semble être la même.


avatar
maniak
Erudit

Messages : 1382
Date d'inscription : 15/08/2011
Age : 43
Localisation : phare ouest

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Relique Sacrée Livre I : Le Parchemin des Cagots

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum